La RDC annonce la fin de la dernière épidémie d’Ebola

0
761
Jean Jacques Mbungani, ministre de la Santé, RD Congo

Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) a déclaré la fin de la 13e épidémie d’Ebola qui est apparue début octobre dans la province du Nord-Kivu. Cette épidémie a infecté 11 personnes dont six décès. 

La RDC a annoncé ce jeudi la fin de la dernière épidémie d’Ebola qui a frappé la province du Nord-Kivu. « Mes chaleureuses félicitations aux agents de santé de la zone de Beni qui ont suspendu leur mouvement de grève pour faire face à cette épidémie ». C’est ce qu’a déclaré le ministre de la Santé Jean Jacques Mbungani lors d’un point de presse en ligne.

La vaccination est la clé.

Selon Matshidiso Moeti, directrice de l’OMS pour l’Afrique, la maîtrise de cette dernière épidémie est due à la vaccination. Les autorités sanitaires ont vacciné plus de 1 800 personnes à l’aide du vaccin ERVEBO récemment homologué par Merck. « Une surveillance plus stricte des maladies, une vaccination ciblée et une réponse rapide permettent une maîtrise plus efficace d’Ebola dans la région », a-t-il ajouté. 

Lire aussi : RDC : lancement d’une campagne de vaccination après la détection d’un nouveau cas d’Ebola

Pour rappel, la RDC a déclaré son 13e foyer de la maladie le 8 octobre dernier à Beni dans l’est du pays. L’épidémie avait déjà sévi dans cette région entre 2018 et 2020. Elle a tué près de 2 300 personnes dans cette même zone. Cela représente le deuxième bilan le plus élevé enregistré dans l’histoire d’Ebola. 

Ebola est un virus qui provoque de graves vomissements et diarrhées et se propage par contact avec des fluides corporels. Il a été découvert pour la première fois en RDC, près de la rivière Ebola en 1976.