RDC : digitalisation de la collecte des impôts et des taxes à Kinshasa

0
427
Digitalisation du paiement
La Direction générale des recettes de Kinshasa (DGRK) s’est dotée d’un logiciel numérique pour collecter les impôts et taxes dus à Kinshasa.

La cérémonie de lancement officiel du logiciel numérique a été effectuée vendredi dernier par Félicien Kuluta, ministre provincial des Finances et Economie. L’outil permettra de collecter les impôts et taxes dus à la ville de Kinshasa.

Développé par la société OKAB, le logiciel sera principalement utilisé par la Direction générale des recettes de Kinshasa (DGRK). Pour le gouvernement, la migration vers le digital devient un levier important de gestion de la mobilisation des recettes. « Ce logiciel est une solution efficace pour la mobilisation des taxes et impôts, au-delà du logiciel eTax déjà implémenté par la DGRK ». C’est en ces termes que s’est exprimé Félicien Kuluta. Dans sa conception, le logiciel a le mérite de combiner le moyen physique et électronique. En effet, il dispose d’un système qui rappelle aux assujettis qu’ils sont en retard de paiement. Créé en collaboration avec la  Direction technique de la DGRK,  « ce logiciel obéit et respecte la législation en place ainsi que les quatre étapes de la collecte des recettes ».

Lire aussi : RDC : Un projet de valorisation énergétique des déchets bénéficiera à 400 000 ménages à Kinshasa

Un moyen de lutte contre la corruption

Vu sous un autre angle, la digitalisation de ce secteur permettra de lutter contre la corruption et la fraude. C’est ce qu’a expliqué en substance, Armand Franck, Directeur général de la société OKAB. « Nous allons accompagner la DGRK pour aller vers la population pour une sensibilisation des citoyens à payer les taxes et impôts ». Selon les clauses du contrat entre la DGRK et OKAB, la Direction générale des recettes de Kinshasa sera également équipée de moyens informatiques modernes.

Lire aussi : RDC : Des inondations meurtrières font au moins 120 morts à Kinshasa