La RDC inaugure la première usine de production des câbles électriques dans la ville de Lubumbashi

0
406
Une usine de production de câbles électriques
La RDC a inauguré la première usine de production des câbles électriques dans la ville de Lubumbashi, financé à 8 millions $.

La République Démocratique du Congo a inauguré la première usine de production des câbles électriques dans la ville de Lubumbashi. Le projet financé à plus de 8 millions $.

Le Ministre de l’Industrie de la République Démocratique du Congo (RDC), Julien Paluku a inauguré hier l’usine Congo Câbles & Transformers. Il s’agit de la première à produire des câbles électriques dans la ville de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga. L’usine appartient au Groupe Mining Engeering Services (MES). Le projet est financé à hauteur de 8,44 millions $, dont la moitié, soit 4,22 millions $ ont été fourni par le Fonds de promotion de l’industrie (FPI).

Lire aussi : RDC : Arise IIP investira 200 millions $ dans la Zone industrielle de Kin-Malebo

Le FPI finance l’équipement de l’usine

Le FPI a financé notamment la machinerie et l’équipement de fabrication, le matériel roulant et de manutention et le besoin en fonds de roulement, rapporte Zoom Eco. Le projet est également soutenu par le gouvernement. L’usine produira des câbles électriques à partir du cuivre. Selon le ministre de l’Industrie, l’inauguration de cette usine constitue une avancée considérable dans le processus de l’industrialisation du pays.

Une capacité de production d’un million de kilomètre de câbles électriques par mois

Le groupe MES, initiateur du projet produit 4 100 types de câbles avec une production d’un million de kilomètre de câbles électriques par mois, a déclaré Julien Paluku. La société créée en 2009 avait pour mission d’assurer l’approvisionnement en produits chimiques en vrac pour soutenir Somika Sarl et les sociétés du groupe VINMART en RDC, indique Zoom Eco. Le groupe a ensuite étendu son activité à d’autres industries minières.

Lire aussi : RDC : Un projet de valorisation énergétique des déchets bénéficiera à 400 000 ménages à Kinshasa