La RDC lance son premier projet hydroélectrique de Busanga

0
1021
Le barrage de Busanga, une fois construit, deviendra le deuxième plus grand barrage après celui de Nseke

La République démocratique du Congo (RDC) installe son premier projet hydroélectrique au Katanga. Le barrage de Busanga représente le premier grand projet énergétique dans la région du Grand Katanga depuis plus de 60 ans selon l’Agence Congolaise de Presse.

La RDC construit une centrale hydroélectrique à 110 km de Kolwezi, la capitale de la province de Lualaba. Il s’agit d’un projet d’appui au projet minier de la société Sicomines S.A. Cette initiative est le résultat de l’accord de collaboration entre la RDC et la Chine. Les deux pays se sont associés pour construire des infrastructures pour le développement socio-économique de la RDC. C’est ce que révèle un document de la société minière sino-congolaise (Sicomines S.A).

Le barrage de Busanga aura une capacité installée de 240 MW. Ce projet s’ajoute aux quatre barrages du Grand Katanga. Il s’agit du barrage de Nseke (260 MW), du barrage de Nzilo (100 MW), du barrage de Mwadingusha (71 MW) et du barrage de Koni de 42 MW.

Lire aussi: RDC : les déchets plastiques seront utilisés pour produire de l’électricité via la pyrolyse

Faire face à la pénurie d’électricité de Sicomines S.A

Le barrage de Busanga alimentera l’industrie minière et les zones environnantes. « Il  deviendra le moteur du développement durable de l’économie régionale », indique le document. Ce projet permettra de promouvoir l’augmentation des initiatives locales en matière d’emploi. Ce projet a déjà permis de créer plus de 3 000 emplois. Il a permis d’augmenter les niveaux de revenus et d’améliorer les conditions de vie de la population. Le lancement de ce projet permettra de remédier à la pénurie d’électricité à Sicomines S.A, rapporte l’Agence Congolaise de Presse.

Le projet est financé par la Chine à hauteur de 656 millions $. La concession pour l’exploitation du projet est d’une durée de 30 ans. Le projet comprend également la construction d’autres infrastructures connexes.  Il s’agit d’une route d’accès, d’une ligne électrique de construction combinée et d’une usine de production de sable.