Le FMI octroie 1,3 milliard de dollars pour renforcer la résilience du Maroc face aux catastrophes climatiques

0
294
Illustration FMI
Le Fonds Monétaire International a approuvé un prêt pour renforcer la résilience du Maroc face aux catastrophes liées au climat.

Le Fonds Monétaire International a accordé un prêt pour renforcer la résilience du Maroc face aux catastrophes liées au climat. La Directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva a indiqué qu’un accord de prêt a été conclu avec les autorités marocaines. Il s’agit précisément d’un accord de 1,3 milliard de dollars. L’objectif est de renforcer la résilience du pays face aux catastrophes liées au climat. Cet accord sera mis en œuvre par le biais de son nouveau Fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité.

Renforcer la résilience du Maroc face aux catastrophes climatiques

Selon Kristalina Georgieva, cette somme permettra au Maroc de renforcer sa résilience face aux catastrophes liées au climat. Il faut souligner que ce prêt est le deuxième que bénéficie le Maroc du FMI depuis le début de l’année. De plus, ce prêt représente le quatrième depuis dix ans. Le conseil d’administration du FMI a approuvé en avril dernier un accord de deux ans pour le Maroc. Il s’agit précisément d’un accord au titre de la ligne de crédit modulable (LCM). Le montant est d’une valeur équivalente à 3,7262 milliards de DTS, environ 5 milliards de dollars.

Lire aussi : En Afrique, le risque de mourir d’une catastrophe climatique est 14 fois plus élevé chez la femme

Séisme au Maroc

Cette annonce de prêt survient une semaine après le séisme de magnitude 7 qui a secoué la région d’Al Haouz. Le tremblement de terre a provoqué environ 3 000 morts et des milliers de blessés. Cette catastrophe naturelle a affecté les habitations et les infrastructures de base du Royaume. Plusieurs villages du haut de l’Atlas marocain ont été complètement détruits.

Décision du conseil d’administration du FMI

Notons que l’approbation finale de ce prêt relèvera de la décision du conseil d’administration du FMI. Pour la circonstance, l’examen aura lieu dans environ deux semaines, juste avant le début des Assemblées annuelles de l’institution. Par ailleurs, les autorités marocaines maintiennent leur insistance pour le bon déroulement de ces assemblées. Celles-ci se tiendront à Marrakech du 9 au 14 octobre malgré le récent séisme au Maroc.

Lire aussi : Marrakech après le séisme : un avenir incertain pour le tourisme

Lire aussi : Maroc : Les élèves reprennent les cours après le séisme

Maroc : le FMI débloque 1,3 milliard de dollars pour la reconstruction durable après le séisme