La SFI a investi un montant record de 9,4 milliards $ en Afrique au cours de l’exercice 2022

0
804
IFC
La SFI a consacré un financement record de 9,4 milliards $ à 36 pays africains au cours de l’exercice 2022.

La Société financière internationale (SFI) a fourni un financement record en Afrique au cours de l’exercice 2022. L’institution a investi 9,4 milliards $ dans 36 pays entre le 1er juillet 2021 et le 30 juin 2022. Il s’agit du plus grand engagement annuel jamais pris pour le continent.

La Société financière internationale (SFI) a réalisé un investissement de 9,4 milliards $ dans 36 pays africains au cours de l’exercice 2022. Ce montant a été débloqué entre le 1er juillet 2021 et le 30 juin 2022. Il représente le plus grand engagement annuel jamais pris pour le continent africain, rapporte Esi Africa. Ces investissements ont été consacrés à la fabrication pharmaceutique régionale, au commerce intra-africain, au financement climatique et à la sécurité alimentaire.

Des investissements consacrés aux secteurs de développement

Sur le montant total débloqué au cours de l’exercice 2022, 3 milliards $ ont été consacré au financement du commerce. Ces fonds ont permis de faciliter le commerce intra-africain pour des milliers de petites entreprises. Près de 2,1 milliards $ ont permis de soutenir la transition verte du continent, d’améliorer l’accès au financement climatique et de financer des projets d’énergie renouvelable. Près de 861,7 millions $ de la SFI ont permis d’accroitre la connectivité numérique. L’institution a fourni également 603 millions $ de financement agricole. Ce montant a contribué au renforcement de la sécurité alimentaire.

Les investissements de la SFI en Afrique comprennent des financements à court terme de 3 milliards $ et des mobilisations de 2,6 milliards $. Près de 49 % des financements ont été attribués aux États à faible revenu et aux États fragiles et touchés par des conflits.

Soutien au secteur privé

Au cours de l’exercice 2022, La SFI a lancé l’Initiative pour la fragilité de l’Afrique (AFI). Ce programme quinquennal a pour objectif de soutenir la croissance et la création d’emplois par le secteur privé. Il concerne 32 pays africains touchés par la fragilité et les conflits. « Un secteur privé fort et engagé est indispensable pour aider les pays et les entreprises à surmonter ces défis et d’autres encore, et c’est pourquoi nous avons intensifié le financement et le soutien de l’IFC pour aider à soutenir et à créer des emplois, à améliorer les services de base et à favoriser la croissance des petites et moyennes entreprises », a déclaré Sérgio Pimenta, vice-président de la SFI pour l’Afrique.

Lire aussi : La SFI veut faire passer ses investissements en Afrique à 10 milliards $ par an

Des programmes financés par la SFI

Par ailleurs, l’institution a lancé le programme de financement du commerce et de la chaîne d’approvisionnement en Afrique (ATRI), doté 1 milliard $. L’initiative financera des projets de développement du commerce régional de l’Afrique dès juillet 2022. En matière de fabrication durable de produits pharmaceutiques, la SFI a fourni des financements et des services de conseil à des entreprises au Ghana, au Nigeria, au Rwanda, au Sénégal et en Afrique du Sud. L’objectif est de soutenir le développement de pôles de fabrication.

En outre, La SFI a augmenté son financement des projets climatiques pour aider à faire face aux effets du changement climatique sur le continent. Elle a lancé le programme Scaling Mini-Grid en RDC et investi avec Elsewedy Electric. pour améliorer l’accès aux énergies renouvelables en Afrique. La société a aussi soutenu les obligations vertes.

Lire aussi : La SFI investit 150 millions $ dans Elsewedy Electric pour accélérer l’accès à l’énergie verte en Afrique