La SFI veut faire passer ses investissements en Afrique à 10 milliards $ par an

0
545
Makhtar Diop, Directeur général de la SFI

La Société financière internationale (SFI) a annoncé qu’elle projette d’investir 10 milliards $ chaque année en Afrique. Les fonds contribueront à stimuler la reprise économique du continent.

La SFI veut porter ses investissements en Afrique à 10 milliards $ par an. Une partie des fonds ira aux pays fragiles et à faible revenu. Des entreprises dans les domaines de la santé, de l’agriculture, du logement abordable ainsi que de l’industrie créative seront financées. C’est ce qu’a déclaré Makhtar Diop, le directeur général de la SFI. 

Bloomberg a indiqué que la société augmentera également ses investissements dans le financement du commerce et dans les startups. Les secteurs comme la technologie financière et l’énergie seront prioritaires.

Lire aussi: Kenya : la SFI soutiendra le secteur privé dans les secteurs du logement et pharmaceutiques

Stabiliser les pays

« Les investissements dans le secteur privé sont un facteur important pour stabiliser les pays, revitaliser l’économie et contribuer à réduire la fragilité», a déclaré Diop. Il a ajouté que pour toutes les crises, on a une opportunité. Cette crise du Covid-19 a ouvert une opportunité pour renforcer l’intégration régionale en Afrique. Des pays comme le Liberia, la Sierra Leone et le Mali qui ont subi des crises, peuvent utiliser la facilité de réduction des risques de la SFI pour courtiser les investisseurs.

Lire aussi: 300 millions $ de la SFI pour transformer la Côte d’Ivoire en un hub médical dans la sous-région

La société cherche également à soutenir le développement d’usines de vaccins sur le continent. Les investissements de la SFI permettront de créer des emplois et aider à augmenter les revenus des ménages.