La Tanzanie baisse le prix du carburant pour atténuer l’impact de la guerre russo-ukrainienne

0
721
January Makamba, Ministre de l'Energie, Tanzanie

Le gouvernement tanzanien vient de supprimer 100 shillings (0,043 $) par litre de produits pétroliers. Cette décision a pour but de soulager les automobilistes locaux face à la montée des prix du carburant à cause de la guerre entre la Russie et l’Ukraine. 

Les prix des produits pétroliers connaîtront une légère baisse en Tanzanie. Le gouvernement a décidé de réduire la taxe sur le carburant pour éviter que les conséquences du conflit russo-ukrainien sur les prix mondiaux frappent durement les consommateurs.  

Lire aussi : Conflit russo-ukrainien : l’Algérie prête à fournir plus de gaz à l’Europe en cas de nécessité

Selon le ministère de l’Énergie, ces changements commenceront effectivement à partir du mercredi 2 mars 2022. Ils seront mis en œuvre pour les trois prochains mois. « Le gouvernement continuera à surveiller les mouvements sur le marché mondial, tout en ajustant les prix locaux à des niveaux abordables», a déclaré le  ministre de l’énergie January Makamba. 

Cette réduction coûtera 12 millions $ par mois à l’État

Dans un communiqué, les autorités tanzaniennes affirment que cette décision réduirait les collectes du gouvernement de 30 milliards de shillings (plus de 12 millions $ )par mois. Mais que l’État a vu qu’il était important de protéger ses consommateurs locaux de produits pétroliers des fluctuations des marchés mondiaux.

Lire aussi : Conflit russo-ukrainien : quelles conséquences pour l’Afrique ?

The Citizen a rappelé qu’en décembre, le gouvernement avait suspendu la perception des redevances pétrolières. Il s’agissait d’une réduction de 100 shillings par litre sur l’essence et le diesel.