La Tanzanie et le Burundi signent un accord ferroviaire de 900 millions $

0
975
Ce nouvel accord ferroviaire signé facilitera les échanges commerciaux entre les deux nations

La Tanzanie et le Burundi viennent de conclure un nouvel accord ferroviaire. Il permettra la construction d’une voie ferrée reliant des axes principaux des deux pays.

La Tanzanie et le Burundi entendent renforcer leur infrastructure ferroviaire, afin de faciliter les échanges commerciaux. Les deux parties ont signé, ce dimanche, un accord d’une valeur estimée à 900 millions $. Ce dernier permettra la construction d’une ligne de 282 kilomètres entre la ville d’Uvinza, dans l’ouest de la Tanzanie, et Gitega, la capitale burundaise.

Lire aussi: Afrique : Le projet d’interconnexion ferroviaire Burkina Faso-Ghana débutera en 2022

Selon le ministre tanzanien des Finances, Mwigulu Nchemba, les deux gouvernements chercheront conjointement un financement pour le chemin de fer. Le coût final « ne dépassera probablement pas 900 millions de dollars », a-t-il indiqué. Cependant, aucun détail n’a été donné concernant les éventuelles sources de financement.

Notons que la Tanzanie envisage de devenir une plaque tournante régionale du commerce et du transport. Le pays construit actuellement une ligne ferroviaire devant relier le port de Dar es Salaam à des pays voisins, dont la République démocratique du Congo.