La Turquie et l’Afrique renforcent leur partenariat économique

0
121
Turk Eximbank
La Turk Eximbank conclu un accord de participation avec l’une des institutions financières multilatérales les plus importantes en Afrique.

La banque publique turque Turk Eximbank conclu un accord de participation avec l’une des institutions financières multilatérales les plus importantes en Afrique.

La Turquie renforce son partenariat avec l’Afrique. La banque publique turque Turk Eximbank a conclu un accord de participation avec l’Africa Finance Corporation (AFC), l’une des institutions financières multilatérales les plus importantes en Afrique.

La Turk Eximbank, devient le premier actionnaire non africain de l’AFC

Ankara ambitionne de devenir un partenaire commercial majeur pour l’Afrique. Suite à ce nouvel accord, la Turk Eximbank, la banque publique turque devient le premier actionnaire non africain de l’AFC. Cet investissement représente également une première pour Turk Eximbank au sein d’une organisation internationale. Selon un communiqué de presse publié par la banque turque, l’investissement a une importance stratégique pour la « politique de partenariat de la Turquie avec l’Afrique ». La Turquie est déjà le 10e partenaire commercial de l’Afrique et le 2e partenaire commercial de l’Afrique subsaharienne. L’objectif de cette collaboration stratégique de longue durée avec l’AFC est de proposer des solutions au manque d’infrastructures. Cela permettra de stimuler la productivité et la croissance économique en Afrique. Elle vise également à renforcer la présence et la capacité commerciale des exportateurs et entrepreneurs turcs dans la région.

Lire aussi : L’Inde et la Tanzanie forgent un partenariat de défense stratégique

Cette alliance stratégique entre la Turquie et l’Afrique est un signe de la volonté de renforcer leurs relations économiques entre les deux parties. Elle devrait contribuer au développement de l’Afrique et à la croissance des échanges commerciaux entre la Turquie et l’Afrique.  La Turk Eximbank revêt une importance particulière dans les politiques visant à soutenir les exportations. Le but de la Banque est de développer des exportations, de diversifier des biens et services exportés, de créer de nouveaux marchés pour les biens d’exportation. La banque a également pour but d’augmenter la part des exportateurs dans le commerce international et apporter le soutien nécessaire à leurs initiatives, de fournir compétitivité et assurance aux exportateurs, entrepreneurs et investisseurs opérant à l’étranger sur les marchés internationaux

Lire aussi : La Turquie forme des agents de santé nigériens en médecine d’urgence