La Zambie annule plus de 2 milliards $ de projets pour restructurer sa dette

0
502
Lusaka
La Zambie veut annuler 2,1 milliards $ de projets pour réduire le risque d'accumuler davantage de dettes.

La Zambie prévoit d’annuler plus de 2 milliards $ de projets pour réduire l’accumulation de sa dette. Avec une dette extérieure de 17,27 milliards $ en 2021, le pays compte sur le soutien du FMI pour renflouer sa dette.

La Zambie prévoit d’annuler 2,1 milliards $ de projets financés par des prêts commerciaux. L’intention est de réduire le risque d’accumuler davantage de dettes non concessionnelles. L’annonce a été faite par le ministère des Finances le week-end dernier, à travers le plan budgétaire à moyen terme.

Lire aussi : Les créanciers de la Zambie pourraient être contraints d’annuler 70% de la dette du pays

Une dette extérieure estimée à 17,27 milliards $

La décision d’annuler les projets s’inscrit dans un processus plus large de restructuration de la dette, rapporte Reuters. La Zambie négocie avec ses créanciers et le Fonds monétaire international (FMI) pour renflouer ses dettes. Le pays d’Afrique australe espère que les créanciers bilatéraux fourniront des garanties de financement adéquates pour l’approbation d’un programme du FMI en cours de discussion, a déclaré le ministère des Finances. En 2020, le pays est devenu le premier État africain à faire défaut sur sa dette extérieure. Fin 2021, cette dette s’élevait à 17,27 milliards $, dont 5,78 milliards dus à la Chine.

Lire aussi: Les défauts de paiements affectent la mortalité infantile et l’espérance de vie des pays concernés (étude)

Mesures en cours pour réduire la dette

Le gouvernement zambien prévoit également de modifier la loi pour accroître le contrôle parlementaire sur les emprunts. En outre, selon le plan budgétaire (2023-2025), la Zambie prévoit de maintenir l’inflation à un chiffre, soit en moyenne 9,2 % en 2023, 8,2 % en 2024 et 7,3 % en 2025. Les réserves seront aussi maintenues à trois mois de couverture des importations, a ajouté le ministère.

La croissance économique de la Zambie diminuera à 3,1 % en 2022, contre 3,6 % en 2021. Cela serait dû à la réduction attendue de la production du secteur agricole. Le ministère des Finances prévoit que l’économie du pays connaîtra une croissance de 4 % en 2023, de 4,1 % en 2024 et de 4,4 % en 2025.

Lire aussi : La Zambie tarde à restructurer sa dette à cause d’un créancier international, selon le Roy