L’Afreximbank accorde un prêt de 50 millions $ pour stimuler le commerce et les exportations en Afrique

0
235
Afreximbank
L’Afreximbank accorde un prêt de 50 millions $ pour stimuler le commerce et les exportations dans les pays de la sous région.

La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) signe avec la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC), un accord de prêt de 50 millions d’euros. Les fonds sont destinés à stimuler le commerce et la production de biens en Afrique de l’Ouest pour l’exportation.

La signature de cet accord entre la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) et l’Afreximbank a eu lieu en marge des assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI qui s’est tenu à Marrakech, au Maroc. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre d’une démarche importante visant à faire progresser la croissance économique et le développement en Afrique de l’Ouest.

Lire aussi : Les pays africains membres de l’APPO collaborent avec Afreximbank pour la création d’une banque

Une facilité pour les entreprises évoluant dans la production et l’exportation

L’accord signé entre la Banque africaine d’import-export et la BIDC, vise à faciliter la rétrocession des prêts aux institutions financières. Elle cible principalement les petites et moyennes entreprises de l’espace CEDEAO qui se positionnent dans le domaine de la production, du commerce et de l’exportation. Cet arrangement s’aligne sur la vision stratégique de la BIDC. Une vision qui met l’accent sur le soutien aux entreprises locales, avec un accent particulier sur les PME et les institutions financières dans toute l’Afrique de l’Ouest.

Un engagement commun se place au cœur de cette collaboration. Un engagement à stimuler les investissements dans des secteurs critiques notamment : l’agriculture, les PME, la sécurité alimentaire et la chaîne de valeur agricole au sein de la région de la CEDEAO.

Lire aussi : Afrique de l’Ouest : la BIDC octroie 50 millions d’euros à Vista Group pour soutenir les PME

Stimuler la création d’emplois

L’objectif principal de la collaboration est de stimuler la création d’emplois et d’améliorer la valeur ajoutée des matières premières locales. Cela permettra de renforcer ainsi la génération de devises.

Le partenariat entre la BIDC et l’Afreximbank appuie la nécessité cruciale d’une coopération. Une coopération durable entre les institutions africaines de financement du développement. Cette collaboration facilitera le financement de projets très prometteurs pour stimuler le développement économique de la sous-région. Elle témoigne également de l’engagement inébranlable à soutenir la croissance économique, le commerce régional et l’intégration ainsi que la prospérité au sein de la région CEDEAO.

Lire aussi : Afreximbank lance une filiale d’assurance pour faciliter le commerce

Lire aussi : Afreximbank signe des accords d’une valeur d’un milliard $ avec des entités commerciales africaines à l’IATF2023

Lire aussi : Afrique : La DFC compte construire deux entrepôts frigorifiques