L’Afrique du Sud annonce un plan de 6,5 milliards $ pour investir dans des projets d’infrastructure

0
667
Patricia De Lille, Ministre des travaux publics et de l'infrastructure, Afrique du Sud

L’Afrique du Sud prévoit de consacrer 6,5 milliards $ à des projets d’infrastructure au cours des dix prochaines années. Le gouvernement s’efforce d’accélérer le plan d’investissement dans les infrastructures.

La ministre des travaux publics et de l’infrastructure, Patricia De Lille, a fait le point sur l’avancement du plan d’investissement dans les infrastructures. Elle a fait ce bilan avec le responsable d’Infrastructure Afrique du Sud (ISA), le Dr Kgosientsho Ramokgopa. A cette occasion, les deux personnalités ont discuté du financement des projets. Elles ont aussi abordé les efforts à mettre en œuvre pour éviter les retards causés par plusieurs processus de validation.

Consacrer 6,5 milliards $ aux projets d’infrastructures

Il a été décidé que l’Afrique du Sud allouera 1,5 milliard $ au Fonds pour les infrastructures au cours des trois prochaines années. En outre, 6,5 milliards $ seront investis dans des projets d’infrastructure au cours des dix prochaines années.

Lire aussi : L’Afrique du Sud lance la première constellation de satellites entièrement développée en Afrique

Suppression de la facilité budgétaire pour les infrastructures

A l’issue des travaux, l’Afrique du Sud prévoit de supprimer les formalités administratives pour accélérer la mise en œuvre des projets d’infrastructure. Le pays compte supprimer la facilité budgétaire d’infrastructure du Trésor national, rapporte Africa24. Cette facilité est chargée d’approuver les financements publics destinés au fonds d’infrastructure.

Plusieurs projets ont été soumis à la Facilité budgétaire pour les infrastructures (BFI). Il s’agit notamment de quatre projets d’infrastructure de logements étudiants pour un montant 195 millions $. L’institution a approuvé 58,8 millions $ pour ces projets sur deux exercices financiers, rapporte Africa24. Le comité d’investissement dans les infrastructures estime que le processus de la BFI retarde la mise en œuvre des projets. Le pays envisage de créer une ligne budgétaire distincte pour les infrastructures.

Lire aussi : L’Afrique du Sud annonce des investissements d’une valeur de 1,6 milliard $ dans son secteur maritime

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa avait annoncé son intention de poursuivre le plan d’investissement pour développer les infrastructures en 2020. Le gouvernement avait sélectionné plus de 300 projets à financer. Un budget de 5,5 milliards $ a été prévu pour la réalisation de ces projets sur une période de 10 ans.