L’Afrique du Sud lance la première constellation de satellites entièrement développée en Afrique

0
821
Blade Nzimande,ministre des Sciences et de l’Innovation, Afrique du Sud

L’Afrique du Sud a lancé sa première constellation de satellites entièrement développée sur le continent africain. Cette réalisation a été saluée par le ministre des Sciences et de l’Innovation du pays, Blade Nzimande, comme une étape importante.

Trois nanosatellites produits en Afrique du Sud ont été lancés jeudi depuis Cap Canaveral aux États-Unis. Ils feront partie de la mission Transporter-3 de la société aérospatiale SpaceX. Ensemble, ils constitueront la première constellation de satellites entièrement développée sur le continent.

Selon Blade Nzimande, il s’agit du fruit des résultats du financement et du soutien de l’industrie de construction de satellites en Afrique du Sud. « Cela renforcera davantage la position de l’Afrique du Sud en tant que leader africain dans le développement de nanosatellites. Cela aidera le pays à conquérir une part précieuse d’un marché de niche dans la chaîne de valeur mondiale des satellites », a-t-il déclaré.

Lire aussi : L’Afrique du Sud entend lancer ses propres satellites de communication d’ici quatre ans

Notons que Transporter-3, la troisième mission de covoiturage dédiée de SpaceX, a transporté un total de 105 engins spatiaux. Ceux-ci incluent des CubeSats, des microsats, des PocketQubes et des véhicules de transfert orbital, appartenant à divers gouvernements et organisations.

Trois ans après ZACube-2

Le lancement des trois satellites de la constellation MDASat intervient trois ans après celui du nanosatellite sud-africain le plus avancé à ce jour, ZACube-2. « Depuis son lancement en 2018, ZACube-2 fournit des systèmes de communication d’échange de données à très haute fréquence (VHF) de pointe à l’industrie maritime du pays. Elle contribue une opération maritime dénommée Phakisa », a déclaré le ministre des Sciences sud-africain. 

Il faut préciser que les trois satellites déployés cette semaine ne représentent qu’une partie de la constellation MDASat. Il s’agira d’une constellation opérationnelle de neuf satellites cubiques. Ils détecteront, identifieront et surveilleront les navires en temps réel, pour appuyer le domaine maritime sud-africain.