L’Afrique du Sud lance la première usine de vaccins contre la Covid-19 sur le continent

0
653
Inauguration de l'usine par le président sud-africain Cyril Ramaphosa (à gauche) et le milliardaire sud-africain Patrick Soon-Shiong (à droite)

L’homme d’affaires sud-africain Patrick Soon-Shiong a ouvert une nouvelle usine de vaccins. Celle-ci est destinée à aider la société NantSA à fabriquer des vaccins contre la Covid-19. L’objectif est de remédier à la pénurie de vaccins sur le continent.

L’Afrique du Sud a ouvert mercredi, au Cap, la première usine de vaccins du continent. Cette dernière développera entièrement des doses de vaccins contre la Covid-19. Elle est financée par le milliardaire sud-africain, Patrick Soon-Shiong.

Les premiers vaccins produits par l’usine seront disponibles cette année. L’unité devrait atteindre une capacité de production d’un milliard de doses par an, d’ici 2025. Le coût de l’infrastructure est évalué à 197 millions $ environ.

Lire aussi : Moderna veut construire une usine de vaccins à ARNm en Afrique

Patrick Soon-Shiong, qui est également médecin, transférera la technologie à ARN messager (ARNm) de son entreprise californienne NantWorks aux scientifiques sud-africains. Cela leur permettra de plancher sur des traitements contre le cancer, la tuberculose et le VIH.

« Nous avons développé un nouveau vaccin, un vaccin de deuxième génération et nous voulons le fabriquer en Afrique, pour l’Afrique, et l’exporter dans le monde entier. Notre objectif est de bâtir une industrie durable, pas un simple produit, mais bien une industrie des biotechnologies du 21ème siècle », a déclaré Patrick Soon-Shiong.

La pandémie de Covid-19 a révélé un manque d’accès aux vaccins vitaux, en particulier en Afrique, où à peine 10 % de la population a été entièrement vaccinée contre le virus.