L’Afrique envisage de créer une banque d’investissement pour soutenir les projets d’entrepreneuriat des jeunes

0
735
Dr Akinwumi Adesina, président de la BAD

L’Afrique veut résoudre le problème du manque de financement des jeunes entrepreneurs. Le président de la Banque africaine de développement a annoncé hier la création d’une banque d’investissement destinée aux jeunes du continent. Cette initiative permettra de mettre à disposition les ressources nécessaires aux projets d’entreprise des jeunes.

Le président de la BAD, le Dr Akinwumi Adesina, a annoncé hier le projet de création d’une banque d’investissement pour les jeunes. Cette banque sera dédiée uniquement au soutien des jeunes entrepreneurs en Afrique. Akinwumi Adesina a fait cette annonce lors d’une visite officielle de deux jours à Dakar, rapporte l’Agence de presse africaine.

Pallier au déficit de financement des jeunes entrepreneurs en Afrique

L’objectif de ce projet est de résoudre le problème du manque de financement des jeunes entrepreneurs. « Le système bancaire traditionnel tel qu’il est conçu ne répond pas nécessairement aux besoins de financement des jeunes entrepreneurs. Il nous faut donc créer un écosystème financier autour de la jeunesse pour leur permettre de transformer leurs idées en des projets finançables et viables », a déclaré Akinwumi Adesina.

Lire aussi: Afrique de l’Est : la FAO et le Japon soutiennent l’autonomisation des femmes et des jeunes dans l’agriculture

Créer une alliance africaine autour du financement des projets d’entreprises

La future banque d’investissement pour la jeunesse permettra la création d’une alliance africaine. Cette initiative se concentrera sur le financement de l’entreprenariat des femmes et des jeunes, indique Papa Amadou Sarr, ministre, délégué général DER/FJ. De cette manière, la DER/FJ pourra aider d’autres Etats à développer leurs propres programmes gouvernementaux, a-t-il ajouté.

Au cours de sa visite au Sénégal, le président de la BAD a tenu une rencontre à la Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes (DER/FJ). Selon lui, cette institution a fait des progrès dans le financement des projets. Sur la base des résultats obtenus, la BAD entend augmenter son soutien à l’institution. « Je veux que la DER soit l’exemple pour toute l’Afrique », a déclaré le président de la BAD.

Lire aussi : Mauritanie : la BAD accorde 8 millions $ pour l’emploi des jeunes et la gouvernance

Pendant son séjour, Akinwumi Adesina a également annoncé l’organisation d’un forum sur le financement des jeunes entrepreneurs africains à Dakar. Ce forum réunira des acteurs financiers du monde entier.