L’Algérie accordera une allocation chômage aux jeunes pour une première fois

0
751
Le président algérien Abdelmadjid Tebboune

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a annoncé que son gouvernement a institué une allocation chômage aux jeunes. Cette décision a pour but d’aider les concernés à mieux faire face à la crise économique qui secoue le pays depuis quelques années. 

Pour une première fois, l’Algérie a pris la décision d’accorder une allocation chômage à ses jeunes. Selon Tebboune, cette aide permettra « de préserver la dignité » des bénéficiaires. L’allocation est de 13 000 dinars algériens (près de 82 euros). Elle sera accompagnée d’une couverture santé.

Lire aussi : L’Algérie veut réduire les importations de céréales de 25 %

Le gouvernement a précisé que ces dépenses étaient prévues par la loi de finances 2022. Le Figaro a indiqué que le pays enregistre un taux de chômage de près de 15 %. Cette allocation représente plus de la moitié du salaire national minimum garanti qui est de 20.000 dinars algériens (125 euros). 

Suspension des taxes sur certains produits de grande consommation

Le président Tebboune a déclaré que la flambée des prix sur les marchés mondiaux a fait que les fonds destinés à l’achat de quantités données de céréales et de légumineuses, ne suffisent aujourd’hui qu’à en acquérir le tiers. Son gouvernement a donc décidé de suspendre des taxes de 5 % sur certains produits de grande consommation . Les impôts des boulangers seront calculés uniquement sur les bénéfices. Avant, l’État les calculait sur le chiffre d’affaires global.