L’Algérie veut réduire les importations de céréales de 25 %

0
825
L'Algérie ambitionne de produire localement au moins 25% de son besoin en céréales. Pour y arriver, le gouvernement consacre près de 4hectares à la culture céréalière.

La production de céréales en Algérie au cours de la saison agricole 2021-2022 oscillera entre 27 à 30 millions de quintaux. Cela permettra au pays de réduire ses importations de céréales de 25 %. 

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Heni a annoncé que l’Algérie a pour ambition de réduire ses importations de céréales de 25 %. « Au cours des dernières années, la plus importante somme collectée s’est élevée à 27 millions de quintaux de toute sorte. Quant à cette campagne, nous espérons au moins atteindre cet objectif. Nous misons sur un volume compris entre 27 et 30 millions de quintaux, avec un impact sur les importations estimé entre 25 et 26 % ». 

Lire aussi : L’Algérie entend investir 40 milliards $ dans son secteur minier

Augmenter la surface agricole

D’après Algérie Focus , le ministère de l’Agriculture mise sur l’augmentation de la surface agricole allouée aux céréales. Cette surface s’élève actuellement à 3,3 millions d’hectares. Le ministère vise également l’amélioration des rendements agricoles de 60 à 70 quintaux par hectare. Il compte généraliser l’irrigation, notamment dans l’ouest et régions centrales du pays. 

Selon Abdelhafid Heni, l’agriculture désertique peut aussi apporter beaucoup à cette filière. Son fort rendement peut atteindre 100 quintaux à l’hectare.