L’approvisionnement en carburant de la Guinée s’améliore depuis l’explosion

0
176
L'approvisionnement en carburant de la Guinée s'améliore depuis l'explosion.

Le gouvernement guinéen annonce des mesures pour rétablir l’approvisionnement en carburant, suite à l’explosion du terminal pétrolier le 18 décembre dernier. Les efforts diplomatiques avec les pays voisins sont salués pour une nette amélioration, offrant un soulagement potentiel aux marchés mondiaux.

L’approvisionnement en carburant des stations-service en Guinée est sur le point de connaître une amélioration significative après l’explosion du terminal pétrolier qui a secoué le pays d’Afrique de l’Ouest le 18 décembre. Le gouvernement guinéen, engagé dans des négociations diplomatiques avec les nations voisines, a annoncé des mesures. Celles-ci visent à résoudre la crise et à restaurer la stabilité dans le secteur énergétique.

Une amélioration due aux efforts diplomatiques

« Le gouvernement est heureux d’annoncer à la population que, grâce aux efforts diplomatiques avec les pays voisins, l’approvisionnement en carburant dans les stations-service connaîtra une nette amélioration », apprend-t-on d’un communiqué vendredi soir.

Cette annonce intervient à la suite de l’explosion du terminal pétrolier qui a entraîné la mort de 23 personnes et des dommages importants aux réservoirs d’essence du principal terminal pétrolier du pays. Les conséquences immédiates de cette catastrophe ont été ressenties à travers des pénuries généralisées de carburant.

Lire aussi : Guinée : l’OMS alerte sur une épidémie de diphtérie nécessitant une réponse urgente

Une bonne nouvelle pour les marchés

Le gouvernement guinéen, conscient des implications économiques, a pris des mesures restrictives pour réguler la distribution du carburant. À partir de samedi, les stations-service limiteront les ventes à 25 litres par voiture et 5 litres par moto. De plus, il sera désormais interdit de remplir des bidons d’essence.

Lire aussi : Guinée : La Côte d’Ivoire va livrer 50 millions de litres d’essence par mois

Cette nouvelle devrait également rassurer les marchés mondiaux, en particulier ceux concernés par l’industrie de l’alumine en Guinée, le troisième producteur mondial de bauxite. Les marchés à terme chinois de l’alumine avaient atteint des sommets sans précédent. A l’origine de cette hausse, des craintes liées aux pénuries de carburant qui pourraient entraver les exportations de matières premières.

Lire aussi : Guinée : la Fondation Wazni rénove 7 écoles primaires à Boké