Le Burkina Faso reçoit une aide supplémentaire de 40 millions $ des États-Unis

0
538
Insécurité-alimentaire
Le Burkina Faso bénéficie d’une aide supplémentaire de 40 millions $ des États-Unis pour lutter contre l’insécurité alimentaire.

Les États-Unis d’Amérique accordent une aide de 40 millions $ au Burkina Faso pour faire face aux problèmes d’insécurité alimentaire. Ce financement permettra de soutenir les ménages qui ont été déplacés par la violence.

Le Burkina Faso reçoit un financement de 40 millions $ des États-Unis d’Amérique. Cette somme aidera le pays à s’attaquer aux problèmes d’insécurité alimentaire, indique un communiqué de l’ambassade des États-Unis au Burkina Faso. La subvention provient de l’Agence américaine pour le développement international (USAID).

Soutien aux personnes déplacées

Le financement permettra de soutenir les ménages qui ont été déplacés en raison de la violence. Il est également destiné aux communautés isolées et incapables d’accéder en toute sécurité aux marchés ou de cultiver leurs champs, rapporte Anadolu Agency. Ce nouveau décaissement s’ajoute aux 69 millions $ d’aide humanitaire fournis cette année par le gouvernement américain au Burkina Faso. « Ce soutien fait partie de l’aide de 2,76 milliards $ de l’USAID annoncée par le président Joe Biden le 27 juin 2022 pour prévenir et répondre à l’insécurité alimentaire causée par l’invasion de l’Ukraine par la Russie », indique l’ambassade des États-Unis au Burkina Faso.

Lire aussi : Burkina Faso : le gouvernement américain débloque 190 millions $ pour accroître la résilience

Le Burkina Faso face à une crise alimentaire et à des attaques terroristes

Les pays africains sont confrontés à une pénurie de nourriture, de carburant et d’engrais en raison de la guerre entre l’Ukraine et la Russie. En plus de cette crise, le Burkina Faso fait face à des attaques terroristes depuis 2015. Ces violences ont fait de nombreuses victimes et plus de 1,9 million de personnes déplacées à l’intérieur du pays. Trois personnes déplacées sur quatre au Sahel sont originaires du Burkina Faso, indique le Comité international de la Croix-Rouge au Burkina Faso (CICR).

Lire aussi : Burkina Faso : 108 millions $ de la Banque Mondiale pour lutter contre l’insécurité alimentaire