Le Congo construira une ligne ferroviaire de 1000 kilomètres pour faciliter l’exploitation du minerai de fer

0
1245
La construction de ce nouveau réseau ferroviaire contribuera au développement du secteur minier du Congo

La République du Congo prévoit de construire une nouvelle voie ferrée. L’infrastructure reliera les zones d’exploitation du minerai de fer à Pointe-Noire.

Les autorités de la République du Congo prévoient de mettre en œuvre un projet de construction d’un chemin de fer. Le projet permettra de relier les zones d’exploitation du minerai de fer à Pointe-Noire, une ville portuaire. L’initiative a été validée par le Conseil des ministres.

Le chemin de fer permettra l’exploitation du minerai de fer du pays

Le chemin de fer aura une longueur de 1000 kilomètres. Les travaux seront réalisés par un consortium composé de Sangha Mining Development Sasu et de ses partenaires. Ce projet permettra de mieux exploiter le potentiel en minerai de fer du pays, indique Energy Capital Power.

Lire aussi: Le Congo-Brazzaville annonce la construction d’un réseau ferroviaire pour le secteur minier

Sangha Mining Development Sasu et ses partenaires détiennent les droits de concession de trois zones minières. Il s’agit de Badondo, Avima et Nabemba. Ces zones sont situées à Sangha, dans le nord du pays. Ces trois mines contiennent près de 1,097 milliard de tonnes de minerai de fer.

Augmentation des investissements dans les projets d’infrastructures minières

Le consortium prévoit d’investir plus de 10 milliards $ dans ces mines. L’objectif est de porter la production de fer à 100 millions de tonnes par an, à partir de 2023. Le consortium prévoit également d’investir dans d’autres projets d’infrastructures minières. Ces projets comprennent la construction d’une aciérie à Pointe-Noire et d’une ligne de transmission électrique. Cette initiative permettra de soutenir les opérations minières. Sangha Mining Development Sasu et ses partenaires financeront également la construction d’un grand port minéralier.

Lire aussi : Congo : la BEAC finance la route d’intégration sous-régionale Dolisie-Kibangou à hauteur de 32,7 milliards FCFA

L’ensemble de ces projets contribuera au développement de l’industrie minière au Congo. Ces investissements dans la chaîne de valeur minière du pays permettront au secteur d’occuper une place de premier plan sur le marché.