Le Congo et le Cameroun relancent le projet d’exploitation du fer Nabemba-Mbalam

0
1251
Pour mener à bien ce projet, un consortium a été créé. Il se chargera des opérations et des négociations.

La République du Congo et le Cameroun veulent concrétiser le projet d’exploitation du fer Nabemba-Mbalam. Les deux pays prévoient de relancer le projet au premier trimestre 2022.

Le projet d’exploitation du minerai de fer de Nabemba-Mbalam, à la frontière entre la République du Congo et le Cameroun, sera relancé au premier trimestre 2022. Ce projet est en place depuis 2012. Les ministres des Mines des deux pays ont signé un protocole d’accord pour relancer le projet.

Lire aussi : Le Congo-Brazzaville annonce la construction d’un réseau ferroviaire pour le secteur minier

Construction d’une ligne ferroviaire de 510 pour relier les deux pays

Le projet prévoit la construction d’une ligne ferroviaire. Cette voie ferrée reliera le mont Nabemba au terminal minéralier multimodal de Kribi. Elle aura une longueur de 510 km. La construction de la voie ferrée a été confiée au groupe chinois Austino resources group Ltd et à son partenaire de Hong Kong Bestway Finance Ltd. Il est également prévu la construction d’un port en eau profonde dans la région du sud du Cameroun.

Création d’un consortium pour l’exécution des travaux

Dans le cadre de ce projet, le Cameroun a créé un consortium qui se chargera d’accélérer les opérations. Le consortium s’occupera également des négociations avec les partenaires congolais. Le gouvernement camerounais a confié l’exploitation du fer de Mbalam à la Société nationale des mines (Sonamines), rapporte Adiac Congo. Cette société a été créée en décembre 2020.

La Sonamines avait pour mission d’assurer la mise en œuvre des diligences nécessaires à la construction du consortium. Le consortium réunirait des entreprises chinoises. Il s’agit de Yiantian port; China railways corporation Co Ltd; Metallurgical construction corporation; China Baowu Steel group; Shangai Tsingshan mineral Co Ltd. Le consortium réunira également le partenaire du projet Nabemba pour le développement conjoint du projet de minerai de fer Mbalam/Nabemba. La Sonamines aura pour mission « la conduite des négociations avec la partie congolaise pour l’exploitation conjointe du fer de Mbalam/Nabemba ».

Lire aussi : Cameroun : un grand projet d’infrastructure de 10 milliards $ confié à une firme chinoise

Selon l’Adiac Congo, ce projet s’inscrit dans le cadre des projets structurants transfrontaliers. Ces initiatives contribueront au développement économique des deux pays, indique le média