Le Danemark soutient l’accès à l’eau dans le Sahel et la Corne de l’Afrique

0
838
Ce programme profitera à des milliers de personnes et accompagnera les institutions dans leurs efforts contre les risques d'inondation et de sécheresse liés au climat

Le Danemark octroie un financement de 30,1 millions $ à la Facilité africaine de l’eau. Les fonds serviront à améliorer l’accès à l’eau dans quatre pays africains exposés à la sécheresse.

Le gouvernement danois a accordé une subvention de 30,1 millions $ à la Facilité africaine de l’eau, gérée par la Banque africaine de développement. Ce financement servira à financer une initiative de la Facilité. Le programme est intitulé : « Améliorer l’accès à des services d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement résilients au climat dans le Sahel et la Corne de l’Afrique ». Le projet devrait couvrir la période allant jusqu’en 2025.

Le financement fournira l’accès à l’eau dans 4 pays cibles

L’objectif du financement danois est de contribuer à l’amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement de qualité dans les pays africains. L’initiative cible quatre pays dont le Burkina Faso, le Mali, le Niger et la Somalie. Le financement se concentrera sur les zones rurales.

Le projet prévoit de réhabiliter et d’étendre les systèmes d’approvisionnement en eau. Il est également prévu des installations de systèmes d’assainissement et de lavage des mains dans les pays cibles.

Lire aussi: Niger : le Danemark investira 80 milliards de francs CFA dans l’éducation des filles et la lutte contre le changement climatique

Environ un million de personnes bénéficieront du programme

Le programme favorisera la reprise après la pandémie de Covid-19 dans les quatre pays cibles. Il mobilisera de nouveaux investissements dans des infrastructures d’eau et d’assainissement résilientes au climat. « Le lavage régulier des mains avec de l’eau et du savon est une première ligne de défense essentielle contre le virus », a déclaré Tobias von Platen-Hallermund, conseiller principal au ministère danois des affaires étrangères. Toutefois, des millions de personnes n’ont pas accès à de l’eau propre et à des installations pour se laver les mains, a-t-elle indiqué.

Pour Osward Chanda, directeur de la BAD pour le développement de l’eau et de l’assainissement, le programme bénéficiera à environ un million de personnes. En outre, il fournira une assistance technique aux institutions. L’initiative soutiendra les efforts des pays pour réduire les risques d’inondation et de sécheresse liés au climat.

Lire aussi : COP 27 : Un fonds sera créé pour les pays affectés par le changement climatique

En février dernier, le Fonds nordique de développement et la Facilité africaine de l’eau ont signé un accord pour une subvention de 8,8 millions $. La signature de cet accord s’inscrit dans le cadre du même programme, indique la BAD. La Facilité africaine de l’eau collabore avec le ministère danois des Affaires étrangères et le Fonds nordique de développement depuis 2020 sur le programme.

La Facilité africaine de l’eau est créée en 2005. Elle aide les pays africains à mobiliser des financements pour répondre à leurs besoins en matière d’approvisionnement en eau et d’assainissement. Le Danemark a déjà fourni plus de 37 millions $ à la Facilité africaine de l’eau.