Le distributeur kényan Copia obtient 50 millions $ pour son expansion en Afrique

0
596
La startup kényane Copia ambitionne d'étendre ses activités à tout le continent africain.

La plateforme kényane de e-commerce et de distribution, Copia, a levé 50 millions $ pour financer son expansion dans le reste de l’Afrique. L’annonce a été faite jeudi par la société dans un communiqué.

La startup Copia, spécialisée dans la distribution en détail, a annoncé une levée de 50 millions $ auprès d’investisseurs. Ces fonds permettront à la structure de poursuivre son expansion à travers le continent. 

« Dans les mois et les années à venir, Copia continuera de s’étendre à travers l’Afrique de l’Est. L’entreprise ciblera l’entrée sur le marché dans plusieurs pays. Il s’agit, entre autres, du Nigeria, du Ghana, de la Côte d’Ivoire, de l’Afrique du Sud, de la Zambie, du Zimbabwe, du Malawi et du Mozambique », a déclaré la société à Reuters.

Lire aussi : Sénégal : PAPS a levé 4,5 millions $ pour poursuivre son expansion en Afrique

L’entreprise fait partie d’un groupe de start-ups africaines qui visent à utiliser les technologies de l’information pour résoudre les problèmes du continent. Elle a pour objectif d’améliorer les marchés de détail du continent, généralement très fragmentés et informels. Copia, qui dessert des clients à revenu moyen et faible dans les régions rurales du Kenya et de l’Ouganda, a été fondée en 2013. À l’heure actuelle, l’entreprise s’appuie sur les technologies mobiles, un réseau de plus de 25 000 agents et ses propres installations logistiques, pour atteindre les acheteurs qui n’ont pas accès aux détaillants formels.

Notons que l’opération de financement a été dirigée par Goodwell Investments, un investisseur basé aux Pays-Bas. Parmi les autres investisseurs figuraient Lightrock, l’investisseur allemand et la Société américaine de financement du développement international.