Le FEDA investit dans Ecowgas pour faciliter le déploiement du GNL en Afrique de l’Ouest

0
986
Emmanuel Assiak, le Directeur général par interim de FEDA, Afreximbank

La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) soutient le développement des solutions hors-réseau pour assurer la durabilité énergétique en Afrique. Le FEDA, un fonds de la Banque a investi dans Ecow-Gas B.V, pour le déploiement du GNL en Afrique de l’Ouest.

Le Fonds pour le développement des exportations en Afrique (FEDA), une filiale d’Afreximbank a annoncé avoir investi dans Ecow-Gas B.V. (Ecowgas). Il s’agit d’une plateforme d’infrastructures de distribution de gaz naturel liquéfié en Afrique de l’Ouest.

Lire aussi: Afrique de l’Ouest : le Ghana entend devenir une plaque tournante du GNL grâce à un nouveau terminal d’importation

Résoudre les problèmes liés à l’approvisionnement en énergie

Selon Afreximbank, l’investissement du FEDA permettra de créer une infrastructure qui garantira un accès à des combustibles propres et abordables. Cette infrastructure s’appuiera sur le GNL. Elle profitera aux clients industriels mal desservis dans toute la région. « Grâce à cet investissement, FEDA cherche à débloquer l’accès à une énergie abordable et plus propre à des fins d’industrialisation et à avoir un impact significatif sur le commerce intra-régional, notamment dans la région de l’Afrique de l’Ouest », a déclaré le Professeur Benedict Oramah, Président d’Afreximbank.

Les solutions alimentées par le GNL contribueront à atténuer des problèmes dont l’intermittence. Ce problème constitue un obstacle à l’adoption à grande échelle des énergies renouvelables en Afrique de l’Ouest, estime Kwaku Boakye-Adjei, le PDG de H Investments et Ecow-Gas. Ces problèmes « ont un impact négatif sur la compétitivité de la région en tant que destination industrielle », ajoute le Directeur général par interim de FEDA, Emmanuel Assiak. En outre, l’investissement du FEDA permettra de soutenir les efforts menés pour réduire les émissions de CO2. Il aidera à remplacer les combustibles polluants. 

Lire aussi : Muhammadu Buhari préconise le gaz comme source d’énergie de transition en Afrique

Le FEDA met en place une stratégie d’investissement multisectorielle, informe Afreximbank. Cette stratégie lui permettra de développer le commerce intra-africain. L’objectif du Fonds est de contribuer au développement des exportations à valeur ajoutée et de la chaîne de valeur manufacturière, indique la banque