Le FMI valide un financement de 455 millions $ pour le Congo

0
687
Denis Sassou Nguesso, Président de la République du Congo

Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) vient de valider le décaissement d’un financement de 455 millions $ pour la République du Congo. Les fonds lui permettront de soutenir sa relance économique post-covid.

Le Congo recevra un prêt de 455 millions $ de la part du Fonds monétaire international (FMI). L’enveloppe aidera le pays à relancer son économie après la rude épreuve de la crise de Covid-19 qui a fait chuter les prix du pétrole. Faut-il le rappeler, le Congo est le troisième producteur de brut en Afrique subsaharienne. 

Les fonds seront accordés dans le cadre d’une Facilité élargie de crédit (FEC) au cours des trois prochaines années. Ils permettront aux autorités congolaises de « réduire les vulnérabilités de la dette tout en mettant en œuvre une politique budgétaire » indique un communiqué du prêteur. Cette dernière devrait soutenir « une reprise économique forte et équitable ». 

Lire aussi :

Le FMI décaisse 258,1 millions $ au Kenya pour soutenir sa riposte à la Covid-19

Le FMI accorde une facilité élargie de crédit de 275,8 millions $ au Niger

De profondes réformes sont attendues

Le FMI s’attend à ce que le Congo poursuive ses efforts dans les réformes structurelles. Le gouvernement doit adopter des mesures anti-corruption plus efficaces et renforcer la transparence dans l’utilisation des ressources publiques. Des profondes réformes sont également attendues en matière de gouvernance. 

Le FMI invite par ailleurs les autorités à améliorer le climat des affaires et à développer le secteur de l’énergie. En validant ce prêt, le FMI procédera au décaissement immédiat d’une première tranche d’environ 90 millions $, rapporte Bloomberg.

Lire aussi: République du Congo : 10 millions € d’Afreximbank pour soutenir les PME

Fidèle DJIMADJA