Le Ghana débloque 1 milliard $ pour réorganiser l’enseignement et la formation techniques et professionnels

0
647
Dr Fred Kyei Asamoah, directeur général de la Commission pour l'EFTP, Ghana

Le Ghana souhaite réorganiser le secteur de l’enseignement et de la formation techniques et professionnels (EFTP). Le pays a engagé près d’un milliard de dollars pour atteindre cet objectif. La stratégie du gouvernement est de faire en sorte que ce secteur contribue de manière significative au développement du pays.

Le gouvernement du Ghana débloque 1 milliard $ pour réorganiser le secteur de l’enseignement et de la formation techniques et professionnels (EFTP). Cet investissement devrait rendre le secteur plus attractif pour la population. Les autorités ghanéennes entendent faire contribuer l’EFTP au développement du pays.

Lire aussi : La Banque mondiale accordera 1 milliard $ au Ghana pour l’emploi et la croissance inclusive

Le gouvernement prévoit de construire 32 centres de formation modernes

Le gouvernement a l’intention de lancer la construction de 32 centres de formation modernes avant fin avril, a déclaré le Dr Fred Kyei Asamoah, directeur général de la Commission pour l’EFTP. Les sites des projets ont déjà été identifiés. Les autorités du pays ont également demandé les permis de construire et les autorisations de l’Agence de protection de l’environnement (EPA). « Le gouvernement a pris toutes les mesures nécessaires pour s’assurer que les ressources sont disponibles afin qu’il n’y ait aucun retard lorsque les travaux commenceront », déclare le Dr Fred Kyei Asamoah.

Ces initiatives contribueront à transformer le secteur et à réduire le taux de chômage. Les projets devraient être achevés dans les 24 mois afin d’accroître l’accès à l’EFTP, a déclaré le Dr Fred Kyei Asamoah.

Un programme d’études pour 100 secteurs d’activité en cours d’élaboration

Le vice-président Mahamudu Bawumia inaugurera bientôt un projet d’adéquation entre emplois et compétences. Cette initiative devrait permettre de créer au moins 250 000 emplois dans le secteur des compétences. En outre, le pays élabore actuellement un programme d’études pour 100 secteurs d’activité.

Lire aussi : Cuba soutiendra le développement de l’éducation au Ghana

Cette initiative devrait permettre d’accroître le soutien au secteur. Le Dr Fred Kyei Asamoah a appelé les parties prenantes à soutenir le gouvernement en termes de financement des projets d’EFTP.