Kenya : lancement d’une plateforme d’échange de documents commerciaux pour connecter 22 pays africains

0
622
Kentrade
Le PDG de KenTrade, Amos Wangora.

La plateforme a été testée pendant 18 mois dans cinq pays africains. Elle sera déployée à plus grande échelle pour favoriser l’échange de documents indispensables au commerce.

La Kenya Trade Network Agency (KenTrade) a lancé une plateforme électronique pour faciliter les échanges de documents commerciaux en Afrique. Celle-ci sera bientôt intégrée dans 22 pays, membres de l’Alliance africaine pour le commerce électronique (AAEC).

Lire aussi : Le Kenya bénéficie d’un fonds d’un milliard de dollars pour réduire les pertes de la ZLECAf

Selon ses concepteurs, la plateforme réduira le coût des affaires et aidera les commerçants à échanger des informations sur le commerce. Elle devrait contribuer à une mise en mesure effective de la Zone de libre-échange continental africaine (ZLECAf).

« Conformément à l’accord de facilitation des échanges de l’Organisation mondiale du commerce, cette plateforme permettra aux pays africains d’échanger des documents commerciaux tels que le certificat d’origine et le certificat phytosanitaire. Cela contribuera à accélérer et à améliorer la fiabilité du traitement des documents commerciaux », a déclaré le PDG de KenTrade, Amos Wangora.

Notons que la plateforme vient d’achever une phase pilote de 18 mois dans cinq pays africains. Il s’agit du Kenya, du Maroc, de la Tunisie, du Cameroun et du Sénégal.

Lire aussi : La réalisation de la ZLECAf profitera essentiellement au secteur des transports africains