fbpx
24.9 C
Cotonou
samedi 1, octobre 2022

Le Kenya et la Chine signent six accords de coopération

À lire absolument

Le Kenya et la Chine ont signé jeudi six protocoles d’accord. Ces accords visent à renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays, dans divers domaines.

Les ministres des Affaires étrangères du Kenya et de la Chine ont signé six accords de coopération, ce jeudi. Ces accords sont relatifs à la coopération bilatérale des deux pays, dans plusieurs domaines.

Les deux principaux documents portent sur les échanges commerciaux entre les deux pays. En vertu de ces accords, le Kenya pourra désormais exporter du poisson et des avocats vers le marché chinois. En outre, les deux pays entendent également renforcer leur coopération en matière d’économie numérique, d’alimentation et de santé.

« Les six accords commerciaux signés entre le Kenya et la Chine amélioreront le commerce et approfondiront les relations et la collaboration entre nos deux pays. Le Kenya cherche à augmenter les exportations agricoles vers la Chine pour remédier au déséquilibre commercial entre les deux pays », a déclaré la ministre kényane des Affaires étrangères, Raychelle Omamo.

Lire aussi : La Chine fournira un milliard de doses de vaccin anti-Covid à l’Afrique (Xi Jinping)

Une coopération prévue pour durer sur le long terme

Au cours des échanges, les ministres des Affaires étrangères ont discuté de la pandémie de Covid-19. Ils ont abordé les efforts conjoints de lutte contre la maladie, ainsi que la collaboration économique pendant et après la pandémie.

Selon Wang Yi, le ministre des Affaires étrangères chinois, ces accords viennent marquer une collaboration franche et à long terme entre les deux pays. Au cours des prochains mois, la Chine devrait accorder au Kenya une subvention de 51 milliards de shillings, soit environ 450 millions $. Le pays fournira également 10 millions de vaccins et 12 000 tonnes de riz pour aider les familles nécessiteuses à surmonter la pandémie. La Chine s’est en outre engagée à établir un groupe de travail chargé d’examiner les barrières tarifaires et non-tarifaires entre les deux pays.

À la une