Le Kenya réduira le coût de l’électricité de 30 % pour stimuler la croissance industrielle

0
558
Uhuru Kenyatta, le président Kényan

Le président Uhuru Kenyatta a annoncé que son pays réduira le coût de l’électricité de 30 %. L’objectif est d’alléger les pressions inflationnistes sur les citoyens et de stimuler la croissance de l’industrie manufacturière.

Le président a expliqué qu’une réduction du coût de l’électricité sera réalisée en deux tranches de 15 % chacune, conformément aux promesses qu’il avait faites en octobre. Il avait promis de protéger les consommateurs et les industriels des factures d’électricité coûteuses. La réduction progressive des factures d’électricité sera achevée au premier trimestre de 2022.

D’après xinhua, le ministère de l’Énergie avait entamé des négociations avec des producteurs d’électricité indépendants. Ces négociations portent sur la révision à la baisse du coût de l’électricité fournie aux ménages et aux entreprises.

Lire aussi : Kenya : la Haute Cour a autorisé Gitson Energy à poursuivre son projet d’énergie éolienne de 300 MW

Faire de l’énergie un catalyseur du développement

Kenyatta a déclaré que le gouvernement est déterminé à réaliser l’accès universel à des sources d’énergie moins chères et fiables. Cette ambition se présente comme un moyen de concrétiser le plan de développement à long terme du pays.

« J’exhorte les producteurs d’électricité à faire preuve de bonne volonté. Nous cherchons à faire de notre secteur de l’énergie un plus grand catalyseur de notre développement national », a déclaré Kenyatta.