Le Mali aura besoin de 64 000 tonnes de céréales cette année pour assurer sa sécurité alimentaire

0
1152
Dicko Bassa Diané, directrice adjointe du Commissaire à la Sécurité Alimentaire,Mali (au milieu)

Le Mali prévoit d’assurer sa sécurité alimentaire en 2022. Pour atteindre cet objectif, le pays aura besoin de 64 000 tonnes de céréales cette année.

Le Mali devra produire 64 000 tonnes de céréales cette année pour couvrir ses besoins et assurer sa sécurité alimentaire. C’est ce qui ressort de la 17e session ordinaire du Comité de Coordination et de Suivi des Politiques et Programmes de Sécurité Alimentaire (CCSPSA). L’information a été donnée par la directrice adjointe du Commissariat à la sécurité alimentaire, Dicko Bassa Diané.

Le Mali touché par des crises qui exacerbent l’insécurité alimentaire

Selon Dicko Bassa Diané, le Mali est affecté par des chocs dont les conflits, la crise sanitaire Covid-19 et les effets du changement climatique. Les conflits ont contraint plus de 400 000 personnes à fuir leurs foyers. Ces crises affectent également les moyens de subsistance des populations.

Lire aussi: Le Mali suspend l’exportation du riz local, coton, maïs et sorgho

Selon le Bureau du Commissaire à la sécurité alimentaire, le niveau actuel d’insécurité alimentaire dépasse ceux de 2013 et 2014. Cependant, des résultats importants ont été obtenus dans la mise en œuvre du Plan national de réponse 2021. En effet, 32 994 tonnes de céréales ont été distribuées à près de 102 837 personnes par l’État. Les bénéficiaires ont également reçu l’appui du PAM, de la FAO et d’autres ONG internationales et nationales, rapporte Maliweb.net.

Le programme national de sécurité alimentaire permettra d’atteindre les objectifs

L’objectif de mobiliser 64 000 tonnes de céréales cette année pourrait être difficile à atteindre, selon Dicko Bassa Diané. Cependant, les autorités du pays prévoient de prendre des mesures innovantes pour atteindre l’objectif.

Lire aussi: Au Mali, la BAD entend soutenir la création d’agropoles et l’inclusion des femmes dans les chaînes de valeur agricoles

En 2022, le Mali compte mettre en œuvre un programme national de sécurité alimentaire. Ce programme bénéficiera de nouvelles ressources. Le dispositif prévoit d’offrir la possibilité de paiements d’indemnisation de la part de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques. Ce projet sera soutenu par les partenaires et le PAM.