Le Mali recherche 41 millions $ pour lutter contre l’insécurité alimentaire

0
757
Redouwane Ag Mohamed Ali, ministre commissaire à la Sécurité alimentaire

Le gouvernement malien veut lever 41 millions $, soit environ 24 milliards FCFA, environ 41 millions de dollars. L’objectif est de soutenir 6 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire et nutritionnelle.

Les autorités maliennes ont besoin de financements pour assister, en extrême urgence, 1,8 million de personnes en difficulté alimentaire et nutritionnelle. Ces personnes ont été identifiées par les enquêtes du gouvernement.

Lire aussi : Mali : l’ONU veut mobiliser 686 millions $ pour aider 5,3 millions de personnes vulnérables

Les 41 millions $ recherchés permettront également d’« accompagner près de 4 millions de personnes, pour améliorer leur capital productif et leur moyen d’existence ». C’est ce qu’a déclaré Redouwane Ag Mohamed Ali, ministre commissaire à la Sécurité alimentaire. Il a ajouté que les évaluations ont montré des cas d’extrême urgence. Les cibles sont principalement dans les régions de Ségou, Mopti, Tombouctou et Menaka. « Ce sont des personnes qui ont vécu sous un embargo des groupes terroristes, et qui ont eu des difficultés à cultiver, à aller aux marchés ».

Acheter 64 mille tonnes de céréales

À en croire l’Agence Anadolu, le pays projecte de mobiliser 64 mille tonnes de céréales. Le gouvernement a déjà procédé à l’achat 22 mille tonnes.

Lire aussi : Le Mali enregistre une baisse de 10,5% de sa production céréalière en 2021

Redouwane Ag Mohamed Ali, a indiqué que l’Etat a mobilisé 15 milliards de franc CFA, mais il y a un gap de 12 milliards, à rechercher à travers d’autres partenaires. « Nous espérons que, progressivement, l’Etat va pouvoir mobiliser les ressources manquantes qu’il faut, afin de compléter, les distributions alimentaires gratuites », a-t-il déclaré.