Le Maroc met en place les visas électroniques pour les étrangers

0
543
Maroc
Le Maroc a décidé d’instaurer des visas électroniques pour des étrangers de 49 pays à partir du 10 juillet prochain.

Le Maroc veut instaurer des visas électroniques pour les ressortissants qui ont besoin de ce document pour séjourner dans le pays. La décision prendra effet à partir du 10 juillet.

Le Maroc veut introduire des visas électroniques pour les étrangers visitant le Royaume. L’annonce a été faite par le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, après le Conseil de gouvernement. La nouvelle mesure prendra effet à partir du 10 juillet 2022, rapporte APA News.

Lire aussi : L’UE va investir 1,8 milliard $ pour soutenir la transition numérique au Maroc

Facilitation des procédures d’obtention de visa

L’objectif du gouvernement est de redynamiser le tourisme national, indique le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas. Le nouveau visa électronique a été mis en place pour soulager les étrangers soumis au visa avant d’entrer dans le Royaume. En effet, il leur permettra d’obtenir plus rapidement, le document de voyage pour le Maroc sans se déplacer dans les consulats du Royaume. Le délai d’obtention du document est de 24 heures ou 72 heures maximum. Avec la nouvelle décision, le traitement des demandes de visa se fera à travers une plateforme web, gérée par le ministère des Affaires étrangères. Selon les autorités marocaines, le nouveau visa électronique permettra de réduire la lenteur des procédures d’obtention du visa.

49 pays concernés par le visa électronique

Cette décision du Royaume concerne 49 pays. Le visa électronique aura une durée de validité de 30 jours. Il pourra être prolongé de 6 mois en cas d’entrées multiples. La nouvelle mesure concerne trois catégories de pays. La première est celle des pays éligibles au visa électronique, dont Israël et la Thaïlande. La deuxième catégorie concerne les détenteurs de carte de séjour de pays sans visa, dont l’espace Schengen, la Suisse, le Canada et l’Angleterre. La troisième catégorie est celle des détenteurs de visas Schengen ou de visas américains.

Lire aussi : Maroc : le gouvernement a lancé la marque  »Morocco Tech » pour promouvoir le secteur digital