Le Maroc veut investir 10 milliards € pour construire une nouvelle ligne ferroviaire de 1300 km

0
603
Mohamed Abdeljalil, ministre des transports, Maroc

Le Maroc prévoit d’étendre sa ligne de chemin de fer de 1300 kilomètres supplémentaires. Le pays avait lancé une ligne reliant Tanger et Casablanca en 2018. Le royaume prévoit d’investir 10 milliards € pour étendre cette ligne existante.

Le Maroc veut prolonger sa ligne ferroviaire qui relie Tanger à Casablanca, Marrakech et Agadi. L’ambition du Royaume est de relier Casablanca à Marrakech. Le projet prévoit de relier ensuite Marrakech à Agadir. La réalisation de ce projet coûtera au Royaume près de 10 milliards €. Les travaux permettront la construction de 1300 kilomètres de lignes supplémentaires.

Lire aussi: Le Maroc recherche 5 milliards € pour deux nouvelles lignes ferroviaires à grande vitesse

Pour la mise en œuvre de ce mégaprojet, le Maroc prévoit de s’appuyer sur un partenariat public-privé. Deux entreprises internationales ont déjà manifesté leur intérêt pour la réalisation de ces travaux. Il s’agit du français Alstom et du chinois Zhong Neng Xuan Zong, informe le site ilboursa.com.

Le projet pourrait être soutenu par la France ou la Chine

Ce projet pourrait bénéficier à la fois à l’Etat français et à la Chine. La première ligne de 2 milliards €, inaugurée en 2018 a été financée à 51% par la France, rapporte BMF Business. Par ailleurs, plusieurs entreprises françaises ont participé au projet. Il s’agit d’Alstom, du consortium Ansaldo-Ineo, de Cegelec et du consortium Colas Rail-Egis Rail. Selon ce média, « le choix de la France apparaît moins évident pour ce nouveau méga-projet ».

Lire aussi : Le TGV marocain passe progressivement aux énergies renouvelables

Le Maroc pourrait choisir la Chine qui a exprimé plusieurs fois son intérêt pour le projet. La société chinoise Zhong Neng Xuan Zong Industrial souhaite participer à la construction de la ligne Marrakech-Agadir. Cependant, le ministre des transports, Mohamed Abdeljalil, rassure que toutes les possibilités seront étudiées.

Selon les autorités marocaines, les études techniques du projet ont déjà été réalisées. L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a acheté près de 20 hectares pour la construction de la gare d’Agadir.