Le Mozambique construit sa première centrale solaire à grande échelle avec stockage sur batterie

0
717
Olivia Carballo, directrice chez Ninety One, les gestionnaires d'investissement du Fonds d'infrastructure pour l'Afrique émergente (EAIF).

Le Mozambique construira bientôt son premier projet solaire à grande échelle comprenant un stockage sur batterie. Le projet a déjà atteint la clôture financière la semaine dernière. Emerging Africa Infrastructure Fund (EAIF), est l’unique prêteur du projet. Il a fourni 19 millions $ pour la construction de la centrale.

Emerging Africa Infrastructure Fund (EAIF) prête 19 millions $ à Central Electrica de Tetereane SA (CET). Les fonds seront investis dans la construction de la centrale solaire de Cuamba. Le projet solaire de 19 MW sera installé dans la province de Niassa au Mozambique. Il s’agit du premier projet solaire à inclure le stockage sur batterie dans le pays.

La centrale fournira de l’énergie propre à des milliers de personnes. L’objectif du projet est de fournir un accès à une énergie propre dans la province de Niassa. Le projet soutiendra la création d’emplois à Niassa, l’une des provinces les plus pauvres du pays.

Lire aussi:

Mozambique : un accord d’investissement de 800 millions $ avec West China Cement

La centrale de Cuamba contribuera à la lutte contre le changement climatique

Le projet comprend un système de stockage d’énergie par batterie, rapporte Africa Global Funds. Ce système permettra à la centrale de fournir jusqu’à 7 mégawattheures d’énergie. Cela permettra de stimuler la production solaire pendant le pic de demande du soir. En outre, le projet contribuera à remplacer la production thermique. Ce qui permettra d’éviter les émissions de gaz à effet de serre. « Le stockage par batterie a un rôle important à jouer dans la gestion du changement climatique et le développement économique de l’Afrique. Comprendre tout, de l’installation de la batterie aux questions de maintenance et de performance, sera d’une grande utilité pour les futures opportunités de financement de projets », a déclaré Olivia Carballo, directrice chez les gestionnaires de l’EAIF.

Central Electrica de Tetereane SA (CET) est le propriétaire et l’exploitant de la centrale. Elle a conclu un accord d’achat d’électricité avec EDM, la compagnie nationale d’électricité du Mozambique. 15 % du capital de CET est détenu par EDM. En outre, CET est détenu majoritairement par Globeleq, une société basée à Londres. Elle est spécialisée dans le secteur de l’électricité en Afrique. Le projet a été co-développé avec Source Energia, une société diversifiée dans le domaine des énergies renouvelables.