Le Niger veut lancer un programme de création de pôles agro-industriels dans toutes les régions

0
1133
Gouvernement-Niger
Le gouvernement du Niger prépare le lancement d’un programme de création d’un pôle agro-industriel dans les 8 régions du pays.

Le Niger souhaite créer un pôle agro-industriel dans les 8 régions du pays. L’initiative a pour objectif de relancer le secteur agricole afin d’assurer la sécurité alimentaire.

Les autorités nigériennes envisagent de créer un pôle agro-industriel dans les 8 régions du pays. L’initiative était au centre d’une réunion qui s’est tenue mercredi dernier à la Présidence du Niger. La réunion a permis aux parties prenantes de discuter du programme pôle agro-industriel.

Lire aussi : Niger : le Projet de Renforcement de la Résilience à l’Insécurité Alimentaire fournit des intrants agricoles aux producteurs

Création de 8 parcs agro-industriels en collaboration avec les producteurs

Selon un communiqué de la Présidence du Niger, la réunion a porté sur le lancement prochain du programme de parcs agro-industriels. Cette initiative prévoit la création d’un parc agro-industriel dans chaque région. L’ambition des autorités du pays est de promouvoir la transformation et la commercialisation des produits issus des chaînes de valeur sélectionnées. « L’objectif étant la modernisation du monde rural et la transformation structurelle de notre agriculture », indique la Présidence. Le programme permettra de satisfaire les besoins de consommation au niveau national et de penser à l’exportation à moyen ou long terme, rapporte aNiamey.

Les 8 parcs seront créés avec la collaboration des producteurs régionaux. Le programme sera basé sur les avantages comparatifs de chaque région, indique le média.

Le Niger sous la menace de l’insécurité alimentaire

L’année dernière, 2,5 millions de personnes au Niger étaient en situation d’insécurité alimentaire aiguë. Cette situation est due à la faiblesse des précipitations, aux effets climatiques et les conflits armés. En 2021, le déficit céréalier du pays s’élèvera à 870 000 tonnes, selon le ministère de l’Agriculture.

Lire aussi : Niger : La BAD débloque 150 millions $ pour soutenir les secteurs du transport et de l’agroalimentaire