L’Égypte veut importer davantage de fruits du Kenya

0
758
Le Kenya est le premier partenaire commercial de l'Égypte dans la région de l'Afrique de l'Est et les possibilités de croissance dans les deux pays sont illimitées. Les nouveaux accords commerciaux entre les deux pays leur seront assez bénéfiques.

L’Égypte et le Kenya veulent renforcer leurs relations commerciales. L’Égypte prévoit d’importer davantage de fruits et des produits alimentaires du Kenya. Les deux pays prévoient de signer de nouveaux accords commerciaux à cet effet.

L’Égypte envisage d’importer davantage de fruits et d’autres produits alimentaires du Kenya. Ces importations lui permettront de réduire le déséquilibre commercial. À cette fin, des délégations commerciales des deux pays ont entamé hier un forum commercial de deux jours. Au cours de ce forum, les deux pays signeront de nouveaux accords commerciaux.

Lire aussi: L’Égypte ambitionne d’augmenter ses exportations agricoles à 2,2 milliards $

Accroitre les exportations du Kenya vers l’Egypte

Selon Samuel Matonda, directeur général de la Chambre nationale de commerce et d’industrie du Kenya, le forum permettra d’augmenter les exportations kényanes vers l’Égypte. Le Kenya pourrait profiter de la demande croissante d’avocats, a-t-il déclaré. « Nous recherchons des accords qui favoriseront ces exportations », a déclaré Samuel Matonda.

Le Kenya exporte des produits comme du tabac, des fruits, des fibres textiles végétales vers l’Égypte. La valeur de l’ensemble des exportations a augmenté de 8,67 % entre 2014 et 2020. Les revenus de ces ventes ont atteint 167 millions $ sur cette période.

Lire aussi: Le Kenya reprendra bientôt ses exportations de mangues vers l’Europe

Les exportations égyptiennes ont cru de 68,13 % entre 2014 et 2020

Par ailleurs, l’Égypte exporte des produits végétaux et animaux, des minéraux, des produits chimiques, des plastiques et du caoutchouc. Ces exportations ont augmenté de 68,13 % pour atteindre 378 millions $ entre 2014 et 2020. Cette progression témoigne d’un partenariat commercial qui favorise fortement l’économie, rapporte Business Daily Africa.

« Le Kenya est le premier partenaire commercial de l’Égypte dans la région de l’Afrique de l’Est et les possibilités de croissance dans les deux pays sont illimitées. Ce forum est important pour ouvrir ces opportunités », a déclaré l’ambassadeur égyptien au Kenya, Khalid Abyiad. Pour lui, les agriculteurs et les entreprises locales devront exploiter ce marché égyptien. Ils devront augmenter leurs expéditions de fruits.