fbpx
24.9 C
Cotonou
samedi 1, octobre 2022

Les États-Unis annoncent un investissement de 2 milliards $ en Afrique

À lire absolument

Les États-Unis ont annoncé un investissement de 2 milliards $ dans plusieurs pays africains. Le financement profitera à cinq pays de la région de l’Afrique de l’Ouest et sera utilisé pour soutenir la gestion des conflits sur le continent.

Plusieurs pays africains bénéficieront d’un financement américain de 2 milliards $ pour la gestion des conflits. Cet investissement sera déployé sur 10 ans. Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a annoncé ce financement en début de semaine lors de sa visite en Afrique du Sud. En Afrique de l’Ouest, le financement profitera au Togo, au Bénin, à la Côte d’Ivoire, au Ghana et à la Guinée, rapporte Africa Business Communities.

Le financement pourrait aider à lutter contre le changement climatique en Afrique

Les fonds seront déployés dans le cadre du « Global Fragility Act ». Un mécanisme du département d’État qui a pour objectif de favoriser « sociétés plus pacifiques, plus inclusives et plus résilientes dans des endroits où les conditions sont propices aux conflits », a déclaré Antony Blinken. Dans le cadre de ce programme, les États-Unis soutiendront les pays dans des domaines qui seront identifiés. Les fonds pourront être utilisés pour renforcer la résilience aux effets du changement climatique. Il sera également utilisé pour cultiver de bonnes relations entre les dirigeants communautaires, les responsables gouvernementaux et les forces de sécurité.

Lire aussi : Les États-Unis fournissent 20 millions $ pour stimuler le secteur agricole en Ouganda

Prévenir les conflits en Afrique

Au Togo, le financement sera utilisé pour renforcer la sécurité dans le contexte du terrorisme croissant au Sahel et dans le Golfe de Guinée. Le pays d’Afrique de l’Ouest travaillera avec les États-Unis sur une mission pluriannuelle de prévention des conflits en Afrique.

Un sommet États-Unis-Afrique a été annoncé pour décembre prochain. Ce sommet portera sur la coopération entre les États-Unis et l’Afrique dans les domaines de la sécurité alimentaire et du changement climatique. Ce sommet a été initié à un moment où la Russie, la Chine et l’UE s’efforcent de renforcer leurs relations avec le continent africain.

Lire aussi : L’USAID fournit 105 millions $ à la Corne de l’Afrique pour faire face à la sécheresse

À la une