Les Zimbabwéens abandonnent leur monnaie

0
775
Dollar zimbabwéen (à gauche) et Dollar américain (à droite)

Les Zimbabwéens délaissent de plus en plus la monnaie locale. La devise a perdu la confiance de ses usagers qui préfèrent désormais recourir aux monnaies étrangères. Une telle situation s’est déjà produite dans le pays, il y a de cela une vingtaine d’années. 

Le gouvernement zimbabwéen a perdu son pari visant à revaloriser la monnaie locale. Les usagers abandonnent de plus en plus le dollar zimbabwéen, préférant les devises étrangères notamment le dollar américain. Lors d’un séminaire à Harare la semaine dernière, l’homme d’affaires Nigel Chanakira a demandé à 100 chefs d’entreprises locales s’ils voulaient utiliser le dollar zimbabwéen. Un seul de ces entrepreneurs s’y est déclaré favorable rapporte Bloomberg . « Nous ne pouvons pas nier la réalité. Lorsque vous obtenez le dollar zimbabwéen, vous le dépensez immédiatement. Plus personne ne veut épargner cette devise » a déclaré Chanakira.

Un échec cuisant…

Dans les restaurants zimbabwéens, les factures sont réduites de 50% lorsqu’elles sont payées en devises étrangères. Une baisse de tarif est également accordée aux acheteurs payant en dollar US dans les supermarchés du pays. La monnaie américaine est pratiquement utilisée pour tout : la nourriture, les médicaments, le carburant, et même les frais de scolarité. Le plus grand opérateur télécom du pays, Econet Wireless Zimbabwe, offre plus de temps d’antenne et de données mobiles lorsque les clients payent en dollar américain. Sans oublier qu’aucun des achats effectués à l’extérieur du pays n’est négocié en dollar zimbabwéen.

Lire aussi : Le FMI appelle le Zimbabwe à restructurer sa dette extérieure, estimée à 10 milliards $

Le gouvernement lui-même paye en dollar américain quand il s’agit des contrats d’infrastructures exécutés sur le territoire national. Il a récemment annoncé qu’une partie du salaire des fonctionnaires sera virée en devises étrangères en 2022. « La dollarisation (l’abandon d’une monnaie domestique au profit du dollar américain) est le résultat ultime d’une politique économique qui a échoué » commente l’économiste Gift Mugano. Il est le directeur exécutif du cabinet Africa Economic Development Strategies. Selon lui, le dollar zimbabwéen « sera au cimetière » d’ici juin prochain. 

Pour la deuxième fois dans l’histoire du pays…

La situation qui prévaut actuellement au Zimbabwe s’est déjà produite au début des années 2000. Le pays avait connu une « hyperinflation », entraînant une chute brutale de son économie. À l’époque, la quasi-totalité des échanges effectués dans le pays était faite en dollar américain. En juillet 2008, l’inflation était évaluée à 2,2 millions %, selon le Journal du Coin . Le Zimbabwe avait dû utiliser des devises étrangères pendant dix années. 

Lire aussi : Il faudra 300 ans au Zimbabwe pour payer ses dettes et leurs intérêts

Aujourd’hui, la monnaie locale s’échange deux fois moins cher sur le marché noir que sur le marché officiel. On négocie 115 dollars zimbabwéens pour 1$ sur le marché officiel contre le double sur le marché noir. L’inflation est actuellement estimée à 61%. Les autorités essuient sans cesse, un échec cuisant dans leur politique d’empêcher l’utilisation des devises étrangères au profit de la monnaie locale. 

Fidèle DJIMADJA