fbpx
26 C
Cotonou
mardi 29, novembre 2022

L’Éthiopie a démarré la production d’électricité à partir de la deuxième turbine du GERD

À lire absolument

L’Éthiopie lance la production d’électricité à partir de la deuxième turbine du Grand Ethiopian Renaissance Dam (GERD). Le pays a également lancé le troisième remplissage malgré les objections de l’Égypte et du Soudan par rapport au projet.

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a annoncé hier la mise en production de la deuxième turbine du Grand Ethiopian Renaissance Dam (GERD).  Cette turbine a une capacité de 375 MW. Le premier ministre a également confirmé un troisième remplissage du barrage. Ce méga-barrage en construction sur le Nil Bleu suscitent des objections de la part de l’Égypte et du Soudan, situés en aval du Nil.

Un projet controversé

L’Ethiopie poursuit ce projet alors qu’il n’existe toujours pas d’accord avec ses voisins en aval, concernant les opérations du GERD. L’Égypte et le Soudan craignent que ce projet affecte leur approvisionnement en eau. Le mois dernier, l’Égypte a écrit au Conseil de sécurité de l’ONU pour exprimer ses objections au projet de l’Éthiopie de remplir le barrage pour une troisième année sans un accord tripartite. Les deux pays en aval exigent un accord contraignant avant le remplissage et l’exploitation du barrage.

LIRE AUSSI  L’Allemagne souhaite collaborer avec le Sénégal sur des projets gaziers (Olaf Scholz)

Toutefois, le premier ministre éthiopien a réitéré la position de son pays, soutenant que ce projet n’aura aucun impact sur l’approvisionnement en eau de ses voisins. « Nous l’avons dit et répété aux pays en aval, particulièrement l’Egypte et le Soudan : en produisant de l’électricité, nous développons notre économie et désirons permettre à nos citoyens qui vivent dans le noir de voir la lumière », a-t-il déclaré.

Lire aussi : L’Éthiopie enregistre 95 millions $ de recettes grâce à ses exportations d’électricité

LIRE AUSSI  L'Éthiopie achève sa deuxième campagne de vaccination contre la polio avec le nouveau vaccin oral nOPV2

Le GERD produit déjà 750MW d’électricité

L’Éthiopie a commencé à produire de l’électricité à partir de son barrage en février. Les deux turbines mises en production sur les 13 que compte le barrage, produisent 750 MW d’électricité, rapporte Modern Ghana. Ce mégaprojet est financé à plus de 4 milliards $. Il devrait permettre de produire à terme plus de 5 000 MW, soit plus du double de la production actuelle du pays. Le processus de remplissage du réservoir du GERD, d’une capacité totale de 74 milliards de mètres cubes, a commencé en 2020.

Lire aussi : L’Éthiopie a lancé la production d’électricité du grand barrage sur le Nil

Les derniers articles par Mariette HOUESSIONON (tout voir)

À la une