L’OMS appelle à un accord mondial sur la préparation pandémique en 2024

0
167
Le Directeur Général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé à un accord international pour renforcer la préparation face aux pandémies. L’appel a été lancé, aujourd’hui, à travers son message de fin d’année officialisant la fin de la crise du Covid-19.

Après trois années de crise sanitaire mondiale, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, exhorte les nations à sceller un accord historique sur la préparation pandémique. Dans son message de fin d’année, il célèbre la levée de l’urgence de santé publique internationale liée au Covid-19 en mai 2023, marquant un tournant dans la lutte mondiale contre la pandémie.

Les avancées enregistrées en 2023

L’année 2023 a également vu des développements positifs, tels que la levée de l’urgence concernant la variole et l’approbation de nouveaux vaccins contre le paludisme, la dengue et la méningite. Des pays, dont l’Azerbaïdjan, le Belize et le Tadjikistan, sont déclarés exempts de paludisme. Cependant, Tedros souligne que des lacunes persistent. Il a ainsi exhorté à un accord international devant combler ces failles et assurer une préparation adéquate aux futures pandémies.

Lire aussi : L’OMS lance une initiative de coopération Sud-Sud en santé entre l’Afrique et les Caraïbes

Les reculs observés et défis à relever

Malgré ces avancées, Tedros Adhanom Ghebreyesus souligne que 2023 a également été marquée par des souffrances évitables. À ce sujet, il a mentionné les attaques du Hamas contre Israël et la guerre dévastatrice de Gaza, ainsi que la résurgence préoccupante du choléra avec plus de 40 épidémies dans le monde. Le directeur de l’OMS met également en lumière les impacts du changement climatique sur la santé, soulignant les discussions à la COP28.

Le patron de l’OMS a conclu en appelant à des efforts humanitaires renforcés et à un cessez-le-feu immédiat à Gaza. Il a aussi souligné l’urgence de répondre aux besoins critiques des habitants de la région. Alors que le monde a tourné la page sur la crise du Covid-19, l’OMS insiste sur la nécessité d’apprendre des expériences passées pour mieux se préparer à l’avenir.

Lire aussi : L’OMS préqualifie un deuxième vaccin contre le paludisme : une avancée majeure dans la…