L’OMS demande aux pays riches de payer 16 milliards $ pour un plan de lutte contre la pandémie

0
656
Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l'OMS

Le financement demandé par l’agence onusienne servira à soutenir la lutte contre la Covid-19, dans les pays à faible revenu.

L’ Organisation mondiale de la santé (OMS) a appellé les pays riches à faire un don de 16 milliards $. Les fonds soutiendront un programme visant à donner accès aux vaccins, traitements et tests contre la Covid-19, dans les pays à revenu faible.

Lire aussi : L’OMS Afrique appelle les pays riches à offrir des vaccins avec une meilleure durée de conservation

Selon la proposition de l’OMS, les pays à revenu élevé feront un don proportionnel à leur contribution au commerce mondial. Les pays à revenu intermédiaire devraient se charger d’ajouter 6,5 milliards $ supplémentaires.

Réitération d’une demande ultérieure

Ce plan de financement vient répondre à l’appel lancé par l’organisation en octobre pour lever 23,4 milliards $. Les fonds devaient servir à accompagner le projet ACT-Accelerator. Sur le montant demandé pour financer le programme, seuls 800 millions $ ont été obtenus par l’OMS.

Lire aussi: Covax : 1 milliard de vaccins livrés aux pays les plus pauvres

Le directeur général de l’Agence, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé les pays riches à renforcer leur soutien aux plus pauvres, afin d’accélérer la fin de la pandémie. Près de la moitié des pays du monde n’ont toujours pas atteint l’objectif de vacciner au moins 40 % de leur population. Seuls 0,4% des 4,7 milliards de tests Covid administrés dans le monde ont été utilisés dans les pays à faible revenu. Le programme ACT-Accelerator vise à rendre les tests, les traitements, les vaccins et les équipements de protection individuelle accessibles à ces pays.