L’OMS lance une initiative de coopération Sud-Sud en santé entre l’Afrique et les Caraïbes

0
181
L’OMS lance une initiative de coopération Sud-Sud en santé entre l'Afrique et les Caraïbes.

Le Partenariat pour le développement de la santé en Afrique et dans les Caraïbes (HeDPAC) a été officiellement lancé hier, marquant une étape cruciale dans la coopération Sud-Sud en matière de santé. Cette initiative, mise en place en réponse aux défis posés par la pandémie de COVID-19, se focalise sur le renforcement des systèmes de santé dans ces régions.

L’HeDPAC vise à promouvoir le partage de solutions novatrices en matière de soins de santé primaires et à faciliter le transfert de technologie pour la production pharmaceutique. Avec le Dr Haileyesus Getahun, expert chevronné en santé mondiale, en tant que premier PDG, l’initiative ambitionne de catalyser une transformation mondiale de la santé publique.

Lire aussi : L’OMS appelle à un accord mondial sur la préparation pandémique en 2024

Un moyen pour atteindre la couverture sanitaire universelle

Le Président du Rwanda, Paul Kagame, a apporté un soutien actif à cette initiative. D’après lui, elle offre une opportunité cruciale pour remédier aux lacunes mises en lumière par la pandémie. Abondant dans le même sens que le Chef de l’Etat rwandais, le Premier ministre de la Barbade, Mia Amor Mottley, a mis l’accent sur la nécessité d’assurer une réponse mondiale plus équitable face aux crises sanitaires. « La COVID-19 a laissé une marque indélébile sur notre solidarité mondiale et sur le droit de tous à une bonne santé », a-t-elle indiqué.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, a salué cette coopération Sud-Sud. Pour lui, elle est comme un moyen essentiel d’atteindre la couverture sanitaire universelle pour les populations d’Afrique et des Caraïbes. « La coopération Sud-Sud peut jouer un rôle essentiel en catalysant une vision commune de la santé et l’échange des meilleures pratiques entre les nations », a-t-il affirmé.

Lire aussi : L’OMS appelle à placer la santé pour tous au centre des priorités mondiales

Vers une santé équitable

Dans un monde post-COVID, l’HeDPAC se positionne comme un catalyseur d’un nouvel ordre mondial de santé publique. Son objectif est d’éliminer les disparités en matière de santé. Pour le Professeur Senait Fisseha de la Susan Thompson Buffett Foundation, cette coopération est une aubaine pour les pays et groupes vulnérables, en particulier les femmes et les enfants.

Haileyesus Getahun, premier Directeur général du Partenariat HeDPAC, a souligné l’importance de contribuer à l’équité en matière de santé pour les plus vulnérables. Cette perspective devrait insuffler un nouvel élan à la coopération internationale. Par ailleurs, elle permettrait à l’Afrique et les Caraïbes de relever les défis sanitaires majeurs auxquels ils sont confrontés.

Lire aussi : Santé Publique : l’OMS plaide pour une augmentation des taxes sur l’alcool et les…