L’OMS préqualifie un deuxième vaccin contre le paludisme : une avancée majeure dans la lutte contre la maladie

0
165
Illustration vaccin paludisme
L'OMS préqualifie un deuxième vaccin contre le paludisme après après le vaccin RTS,S/AS01 en juillet 2022.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a inscrit un deuxième vaccin contre le paludisme sur la liste des vaccins pré-qualifiés. Cela marque une étape significative dans la prévention de la maladie. En octobre dernier, l’OMS a suggéré l’utilisation du vaccin antipaludique R21/Matrix-M pour la prévention du paludisme chez les enfants.

Évaluation des produits

Cette recommandation fait suite aux conseils du Groupe consultatif stratégique d’experts de l’OMS (SAGE) sur la vaccination et du Groupe consultatif sur la politique en matière de paludisme. « L’obtention de la préqualification des vaccins par l’OMS garantit que les vaccins utilisés dans les programmes mondiaux de vaccination sont sûrs et efficaces dans le cadre de leurs conditions d’utilisation dans les systèmes de santé ciblés », a précisé le Dr Rogério Gaspar, directeur du Département de réglementation et de préqualification de l’OMS. Chaque année, l’OMS examine plusieurs produits pour présélection. Ce travail permet de garantir un meilleur accès à des produits de santé sûrs, efficaces et de qualité.

Lire aussi : Burkina Faso : Approbation du vaccin anti-paludisme R21 mis au point par des chercheurs burkinabés

Préqualification des vaccins

Ce deuxième vaccin est conçu par l’Université d’Oxford et fabriqué par le Serum Institute of India. Sa préqualification s’apprête à étendre l’accès à la prévention du paludisme par la vaccination. La préqualification est l’élargissement d’un accès aux vaccins comme outil clé pour la prévention du paludisme chez les enfants. C’est une condition préalable à l’acquisition de vaccins par l’UNICEF et au soutien financier pour le déploiement par Gavi, l’Alliance du Vaccin.

Efficacité des vaccins

Quand elles sont mises en œuvre à grande échelle, conjointement avec d’autres interventions recommandées pour lutter contre le paludisme, elles devraient impacter significativement la santé publique. Le vaccin R21 devient le deuxième vaccin de lutte contre le paludisme préqualifié par l’OMS après le vaccin RTS,S/AS01. Celui-ci a obtenu ce statut de préqualification en juillet 2022. Des essais cliniques ont révélé que ces deux vaccins sont sûrs et efficaces pour prévenir le paludisme chez les enfants.

608 000 décès

Le paludisme est une maladie transmise par les moustiques. Celle-ci représente un lourd fardeau particulièrement pour les enfants de la région africaine. Cette maladie entraîne le décès de près d’un demi-million d’enfants chaque année sur le continent. En 2022, on a enregistré environ 249 millions de cas de paludisme et 608 000 décès liés au paludisme dans 85 pays.

Lire aussi : Ghana : approbation du vaccin d’Oxford contre le paludisme