L’ONU a alloué 13 millions $ en réponse aux inondations au Soudan du Sud

0
623
Les inondations ont tout détruit sur leur passages. Les milliers de personnes ont été déplacés sans espoir de rentrer.

Le Fonds central d’intervention d’urgence des Nations Unies (CERF) a débloqué 13 millions $ pour une réponse urgente aux inondations à grande échelle au Soudan du Sud. 

Plus de 800 000 personnes ont été touchées par des inondations massives dans de nombreuses régions du Soudan du Sud. À cela, s’ajoute la persistance de la violence dans des zones comme Tambura. Les agences humanitaires ont intensifié leurs activités pour essayer de répondre aux besoins des personnes touchées. C’est la troisième année consécutive que de grandes parties du Sud-Soudan sont inondées. 

Cette allocation du CERF permettra aux agences des Nations Unies et leurs partenaires de fournir une assistance humanitaire et une protection aux personnes touchées par les inondations et qui n’ont qu’un accès limité aux fournitures de base.

L’une des plus longues inondations ayant frappé le pays 

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA), plus de 466 000 personnes ont été déplacées ou affectées depuis le mois de mai par d’importantes inondations au Soudan du Sud. L’agence a expliqué que le nombre de personnes touchées, a connu une augmentation de 23 % depuis la fin du mois d’août. 

Les inondations de cette année au Soudan du Sud, font partie des pires et des plus longues depuis plus de 10 ans. Près de 8 Etats sur 10 sont touchés. La situation est catastrophique, et en particulier dans la ville de Bentiu. Des dizaines de milliers de personnes déplacées sont logées dans des camps provisoires. Le risque que les digues autour de Bentiu ne s’effondrent est élevé, selon Médecin sans frontière. 

Lire aussi : Plus de 466.000 personnes déplacées ou affectées par des inondations au Soudan du Sud