Le Conseil de sécurité de l’ONU adopte à l’unanimité des opérations de soutien de paix de l’Union africaine

0
169
ONU
Ce jeudi, l'ONU a adopté une résolution portant sur le financement des opérations de soutien de paix conduite par l’UA.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté ce jeudi à l’unanimité une résolution portant sur le financement des opérations de soutien de paix conduite par l’Union africaine. Un projet porté par l’A3, le Gabon, le Ghana et le Mozambique. Ces opérations doivent inclure des mesures appropriées pour la protection des civils. 

Le Conseil de sécurité a adopté, une résolution sur le financement des opérations de soutien à la paix menées par l’Union africaine (UA). Le texte, rédigé par les trois membres africains du Conseil (A3: Gabon, Ghana et Mozambique), a été entériné après l’adoption d’une proposition d’amendement des Etats-Unis. Cette proposition qui prévoit qu’au titre du partage des responsabilités, la contribution de l’ONU à ces opérations ne pourra excéder 75% de leur budget annuel.

Une stratégie de sortie définie dès le début

Le Conseil reconnaît en vertu de la résolution 2719 (2023), que les opérations de soutien à la paix de l’UA « peuvent être déployées rapidement pour appliquer un mandat clair, robuste et ciblé, d’une durée limitée et doté d’une stratégie de sortie définie dès le début ». Ces opérations menées par l’UA, qu’il autorise et qui utilisent des contributions des États Membres, se conformeront au Règlement financier et aux règles de gestion financière de l’ONU ainsi qu’aux mécanismes d’application du principe de responsabilité. Par ce texte, le Conseil décide en outre que l’appui aux opérations de soutien à la paix menées par l’UA sera fourni conformément à la politique de diligence voulue en matière de droits humains en cas d’appui de l’ONU à des forces de sécurité non onusiennes.

Lire aussi : Fin de la MINUSMA au Mali : une décennie de mission de l’ONU en crise

9 voix et 6 abstentions

Adopté par 9 voix pour et 6 abstentions (Chine, Fédération de Russie, France, Gabon, Ghana et Mozambique), l’amendement des États-Unis demande l’insertion, après le paragraphe 5 du dispositif du texte, d’un nouveau paragraphe selon lequel le Conseil « établit que le budget annuel des opérations de soutien à la paix menées par l’UA qu’il a autorisées pourra être financé à hauteur de 75%, au maximum, au moyen des contributions mises en recouvrement par l’ONU, le montant restant devant être financé par des ressources extrabudgétaires mobilisées conjointement par l’UA et l’ONU auprès de la communauté internationale ». Selon cet ajout, le Conseil se déclare « résolu à envisager toutes les options viables en cas de déficit de financement important ».

Lire aussi : Somalie : l’ONU débloque 15 millions $ en réponse aux éventuelles inondations dues à El Niño

Lire aussi : Nouvelle résolution de l’ONU : financement des opérations de soutien à la paix en Afrique

Lire aussi : Conseil de sécurité de l’ONU : La Corée du Sud débute son mandat de 2 ans