L’UE a lancé le programme de développement d’urgence (PDU) au Niger et au Tchad

0
710
Dr Denisa-Elena IONETE, Ambassadeure de l’Union européenne au Niger

L’Union européenne (UE) a procédé au lancement du « Projet d’inter-consortia du Programme de Développement d’Urgence-Niger/Tchad » le 31 janvier dernier. 

Le programme de développement d’urgence (PDU) Niger\Tchad entre dans sa phase active. Il a été officiellement lancé par l’UE en ce début de semaine. 

Le projet est financé à travers le Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour une durée de 4 ans. Il est aligné sur la Stratégie Sahel de l’Union. L’initiative sera mise mis en œuvre par 22 ONG nationales et internationales regroupées en cinq consortia.

Lire aussi : Plus de 240 000 réfugiés vivent sur le territoire nigérien (HCR)

Le but visé est de stabiliser les espaces transfrontaliers, la cohésion sociale et de la protection sociale en coordination avec les institutions nationales sectorielles. Le projet bénéficiera aux communautés vulnérables dans les régions de Tillabéri, Tahoua, Agadez et Diffa au Niger. Au Tchad, ce sont les populations des provinces de Kanem et Lac qui seront impactées. 

Une cellule inter-consortia aura pour mandat de développer des complémentarités pertinentes entre le Programme PDU et les institutions nationales. Ces institutions doivent être porteuses des politiques sectorielles concernant les domaines du projet.

Lire aussi : L’UE accorde 5 millions € d’aide humanitaire supplémentaire au Niger

L’Ambassadeure de l’Union européenne au Niger, Dr Denisa-Elena IONETE, a déclaré que les actions de ce programme s’alignent sur les politiques et stratégies nationales. Ces politiques appuient fortement les actions des autorités locales et créent des synergies avec d’autres actions de développement.