L’Union européenne inclut l’Afrique dans un réseau de communication par satellite à haut débit

0
692
Thierry Breton, Commissaire européen chargé du marché intérieur

L’Union européenne intègre l’Afrique dans un réseau de communication par satellite à haut débit. Ce réseau, de 6 milliards €, contribuera au développement du secteur des télécommunications en Afrique.

Le commissaire européen chargé du marché intérieur, Thierry Breton, a annoncé que l’Afrique fera partie d’un réseau de communication par satellite à haut débit. Ce réseau de l’Union européenne a une valeur de près de 6 milliards d’euros.

Lire aussi : L’Union européenne mobilisera 150 milliards d’euros d’investissements en Afrique

Le réseau renforcera la couverture du continent et contribuera au développement économique de l’Afrique. « Les satellites qui occuperont des orbites Nord-Sud permettront de couvrir l’intégralité de l’Afrique », a déclaré Thierry Breton, cité par RFI.

Garantir une meilleure connectivité à haut débit à l’Afrique

Cette initiative aidera l’Europe à réaffirmer son influence sur le continent. L’UE entend atteindre cet objectif par l’aide au développement, principalement dans le secteur des télécommunications. « Nous aurons ainsi la possibilité d’offrir cette connectivité haut-débit à l’ensemble du continent, car nous considérons que l’Afrique et l’Europe partagent un destin commun, y compris dans l’espace informationnel du numérique », ajoute Thierry Breton. Ce réseau permettra de sauvegarder les communications électroniques en cas de saturation ou d’effondrement du réseau terrestre lors d’une cyberattaque, rapporte RFI.

Répondre à l’incursion de la Chine et de la Russie en Afrique

Lors du 6ème sommet Union européenne-Union africaine, l’UE a annoncé son engagement à financer les infrastructures en Afrique. L’UE a notamment annoncé un investissement de 150 milliards d’euros pour le continent. Cet engagement permettra de financer des projets d’énergies renouvelables et des projets d’infrastructures dans le domaine de la santé et de l’éducation. Ces investissements viennent en réponse aux multiples investissements de la Chine et de la Russie en Afrique.

Lire aussi : Maroc : l’UE et la BEI financent la construction de 150 écoles

La donation s’inscrit dans le cadre du Global Gateway. Ce programme est la réponse de l’UE à l’initiative chinoise Belt and Road, rapporte Africa It News. Le programme prévoit de mobiliser 300 milliards € d’investissements. La moitié de ce fonds est destinée à l’Afrique. Outre les infrastructures, l’UE entend se concentrer sur le secteur des télécommunications.