L’Union européenne mobilisera 150 milliards d’euros d’investissements en Afrique

0
727

L’Union européenne veut mobiliser 150 milliards d’euros d’investissements en Afrique. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a fait l’annonce hier lors d’une visite à Dakar.

L’Union européenne entend mobiliser plus de 150 milliards d’euros d’investissements en Afrique dans les années à venir. L’annonce a été faite par la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, hier à Dakar, au Sénégal. Selon elle, cet investissement s’inscrit dans le cadre du programme Global Gateway.

Investir dans des projets d’infrastructures en Afrique

« Aujourd’hui, je suis fière d’annoncer plus de 150 milliards d’euros par le programme Afrique-Europe. C’est le tout premier plan régional sous Global Gateway », a déclaré Ursula von der Leyen. L’initiative Global Gateway prévoit de mobiliser jusqu’à 300 milliards d’euros de fonds publics et privés d’ici 2027. Ce montant sera investi dans des projets d’infrastructure dans le monde entier, rapporte Le Monde.

Lire aussi: Afrique subsaharienne : le financement chinois dans les infrastructures double celui de l’Occident

Le programme Global Gateway combinera les ressources de l’UE, des États membres, des institutions financières européennes, des agences nationales de développement et du secteur privé. Il permettra la mise en œuvre de projets d’infrastructure stratégiques. L’argent sera investi dans les secteurs de l’industrie, de la santé, de la jeunesse et de l’éducation. L’implication du secteur privé est essentielle pour le succès de cette initiative, déclare Ursula von der Leyen. « Pour tout cela, nous avons bien sûr besoin du secteur privé, de son expertise et de son fort investissement. Nous avons aussi besoin de volontarisme politique au plus haut niveau », a-t-elle déclaré.

L’Union africaine souhaite un partenariat rénové

La visite de la présidente de la Commission européenne à Dakar intervient quelques jours avant le sommet Union européenne-Union africaine. Ce sommet se tiendra les 17 et 18 février à Bruxelles. Selon Ursula von der Leyen, « Les investissements seront au cœur des discussions ». L’Europe est le partenaire le plus fiable de l’Afrique et de loin le plus important en termes d’investissements, a-t-elle déclaré.

Lire aussi: L’UE fournira 175 millions € pour aider 8 pays d’Afrique occidentale et centrale

Pour Macky Sall, président de l’Union africaine, la collaboration entre l’UE et l’UA doit être « un partenariat rénové, modernisé et davantage orienté vers l’action ». Les investissements devraient être orientés vers la lutte contre le réchauffement climatique. Il a également plaidé pour « le maintien du financement sur le gaz pour soutenir l’industrialisation de l’Afrique et l’accès universel à l’électricité, puisque plus de 600 millions d’Africains restent encore privés d’électricité », a-t-il déclaré.