Madagascar et la BAD signent trois accords de financement d’une valeur de 5,7 millions $

0
719
BAD_Madagascar
La BAD signe trois accords de financement de 5,7 millions $ avec Madagascar pour soutenir la mise en œuvre de trois projets.

La BAD met à disposition de Madagascar plus de 5,7 millions de dollars pour financer trois projets. Ce montant sera investi dans les domaines de l’agriculture, du climat et du numérique.

Madagascar a signé trois accords de financement d’un montant total de 5,7 millions $ avec la Banque africaine de développement (BAD). Les accords ont été signés en marge des 57ème Assemblées annuelles de la BAD entre le ministre malgache de l’Économie et des Finances et le vice-président en charge du développement régional de la BAD.

Aménagement de 29 000 hectares de terres

Le premier accord porte sur un prêt de 2,4 millions $. Ce montant permettra de financer l’étude de faisabilité du projet « Pôle de développement agricole de la rive droite du delta de Bas Mangoky », rapporte Orange Actu. Le projet s’inscrit dans le cadre du programme de développement intégré du Grand Sud de Madagascar. Cette initiative prévoit d’aménager 29 000 hectares de terres afin d’augmenter la production agricole. Le programme envisage également de développer des infrastructures d’irrigation, de stockage et de conditionnement collectif.

Lire aussi : La FAO soutient le lancement de la campagne agricole dans le sud de Madagascar

Améliorer la résilience de Madagascar face au changement climatique

Le deuxième accord, d’un montant de 1,9 million $, concerne le Programme de Financement des risques et catastrophes en Afrique (ADRIFI). L’objectif de ce projet est de renforcer la résilience de Madagascar aux chocs climatiques. L’initiative améliorera la gestion des risques de catastrophes et l’adaptation au changement climatique.

Le programme ADRIFI prévoit d’appuyer la Grande Ile dans le paiement de la prime d’assurance sécheresse et le développement de solutions pour la gestion des risques climatiques. Le programme soutiendra également l’accès aux solutions de transfert des risques de catastrophes, dont la sécheresse dans le Grand Sud de Madagascar. L’appui de la BAD permettra à Madagascar de rejoindre l’African Risk Capacity (ARC). Cette initiative facilitera l’accès rapide au financement des catastrophes.

Digitalisation de l’administration publique

Le troisième accord concerne le projet de renforcement de la résilience de la gouvernance par la digitalisation (PREGODI). Cette initiative recevra une subvention de 1,3 million $. Le projet prévoit de digitaliser l’administration publique. Il permettra de renforcer la gestion des fonds publics et la prestation des services publics essentiels. Son objectif à terme est d’assurer une meilleure gestion de la dette publique et de promouvoir la lutte contre la corruption dans l’administration.

Lire aussi : La Banque mondiale accorde 415 millions $ à Madagascar pour soutenir le redressement post-cyclone